Aller au contenu
Planification de l’immigration au Québec

Test de français pour les immigrants: «C'est extrêmement compliqué»

Test de français pour les immigrants: «C'est extrêmement compliqué»
Paul Arcand / Cogeco Média

Le Conseil du Patronat propose 12 orientations dans le cadre de la consultation en vue de la planification de l’immigration au Québec pour 2023-2027.

On se demande si on sera plus conciliant quant à la connaissance du français pour les nouveaux arrivants. 


Écoutez Karl Blackburn, président et chef de la direction du Conseil du Patronat du Québec, au micro de Paul Arcand.


Il demande notamment au gouvernement d'abaisser les exigences linguistiques.

«Moi et quelques-uns de mes collègues sommes allés passer le test et sincèrement, c'est extrêmement compliqué. C'est basé sur le français de France. Ce qu'on dit au gouvernement, c'est baisser le seuil.»

«Ce qu'on a proposé, c'est s'assurer que les travailleurs immigrants qui correspondent aux besoins du marché du travail puissent bien évidemment passer un test de français qui va correspondre aux besoins du marché du travail et qui va surtout leur permettre de s'intégrer dans la société.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«C'est vrai que la tempête semble se calmer pour la CAQ» -Jonathan Trudeau
Un pédophile récidiviste veut rester le plus longtemps possible en prison
«Encore une affaire d'abus d'enfants qui met en lumière les carences à la DPJ»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00