Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Aide gouvernementale à l'itinérance: «Le maire de Québec est de mauvaise foi»

Aide gouvernementale à l'itinérance: «Le maire de Québec est de mauvaise foi»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Alors que les villes de Montréal et Ottawa tentent de trouver le bon dosage dans le traitement réservé aux itinérants, le maire de Québec, Bruno Marchand, accuse le gouvernement Legault de traîner la patte en matière d’itinérance.

Le premier magistrat de Québec a-t-il raison?


Écoutez Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez débattre des grands sujets politiques et sociaux, dont l'itinérance, au micro de Paul Arcand.


«Le maire de Québec est de mauvaise foi. Il se confine dans un rôle strictement politique; son objectif étant de mettre de la pression sur le ministre Lionel Carmant. Un plan d'action de 280 millions... La réalité, c'est qu'il n'y a jamais eu autant d'argent investi par un gouvernement pour soulager l'enjeu de l'itinérance.»

«C'est grave ce qui se passe à Ottawa, ça déborde à Gatineau, beaucoup de tentes dans un des plus gros secteurs de la ville. L'itinérance pointe son nez dans d'autres villes, l'itinérance se pointe à Granby et dans d'autres villes. Ça inquiète [...] Le maire de Québec dit qu'il a fait sa job.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le RAP à 60 000$ par personne : «On s'aide pas!»
Josiane Faucher n'est pas qu'une statistique, c'est un être humain qui a disparu
Langue française et laïcité : ovation pour Gabriel Attal

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00