Aller au contenu

Un ver sécrétant une toxine paralysante progresse aux États-Unis

Un ver sécrétant une toxine paralysante progresse aux États-Unis
Philippe Cantin / Cogeco Média

Un ver sécrétant une toxine paralysante progresse aux États-Unis.

Le ver avait été aperçu en 2018 sur le Mont-Royal par un étudiant du laboratoire où travaille Étienne Normandin, entomologiste.

Risque-t-on d’en voir plus au Québec? Philippe Cantin a posé la question au principal intéressé.

«Ce ver plat à tête de marteau menace des invertébrés (escargots, vers de terre) au niveau du sol et il n'y a pas de prédateur naturel. Quand c'est le cas, ça peut devenir dommageable à long terme.»

Les espèces envahissantes causent pour 26 milliards de dollars de dommages par année pour l'économie mondiale.

À moins de l'ingérer, les humains ne sont pas à risque, mais ces vers sont susceptibles de se multiplier dans les villes.

On écoute Étienne Normandin...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Action collective autorisée contre la LHJMQ: «C'est vraiment le tout début»
«On fait quoi pour une 2e ou 3e date»
«O.J. Simpson avait un côté plus que sombre, épouvantable»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00