Aller au contenu

Santé mentale: une personne sur trois a raté une journée de travail depuis 5 ans

Santé mentale: une personne sur trois a raté une journée de travail depuis 5 ans
Philippe Cantin / Cogeco Média

Au cours des cinq dernières années, une personne sur trois a manqué au moins une journée de travail pour des enjeux de santé mentale.

Au micro de l'animateur Philippe Cantin, Estelle M. Morin, psychologue et professeure au département de management du HEC, met les choses en perspective.

Elle estime que si la pandémie n'a fait qu'aggraver les problèmes, les racines du problème remontent à bien plus loin.

«Il y a toujours eu des problèmes mentaux associés au travail. Ça remonte au milieu du XXe siècle. Mais je dirais que depuis les années 1990, avec la financiarisation du travail, de ces logiques de toujours faire plus avec moins de ressources, ça entraîne des syndrômes d'épuisement émotionnels».

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Controverse transport en commun
«GND en appelle à une refonte complète du programme»
«Une nomination qui arrive peut-être un peu du champ gauche»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30