Aller au contenu
Investissements nécessaires pour une adaptation

«Le climat change, mais le discours du premier ministre change aussi!»

«Le climat change, mais le discours du premier ministre change aussi!»
Le premier ministre du Québec, François Legault / La Presse Canadienne

Les municipalités devront en faire davantage pour s'adapter aux changements climatiques, a indiqué François Legault, rappelant que son gouvernement ne paiera pas pour tout! 

Québec compte investir près de 300 millions de dollars par année dans le domaine. Toutefois, c’est une somme qui est bien en deçà des 2 milliards $ annuels demandés par les villes.


Au micro de Paul Arcand, écoutez Martin Damphousse, maire de Varennes et président de l’Union des municipalités du Québec.


«Les propos de M. Legault sont surprenants. Parce qu'au fond, on a eu le verglas il n'y a pas longtemps. Il y a aussi eu les inondations à Gatineau et les chaleurs extrêmes qui ont provoqué plusieurs incendies de forêt. En fait, le climat change, mais le discours du premier ministre change aussi! On se rappellera que le 13 septembre, lorsqu'on a déposé notre pacte vert, il avait clairement fermé la porte à toute somme d'argent. Et au cours des semaines qui ont suivi, il en ajoutait. Chaque fois qu'il y a des incidents malheureux, en fait, il rajoute des sommes importantes. Mais, ne nous demandez pas si le milieu municipal en fait plus?» 

Martin Damphousse estime qu'il est essentiel que les gouvernements du municipal, du provincial et du fédéral collaborent mieux ensemble au sujet des changements climatiques.

«Il est temps aussi que le gouvernement du Canada fasse sa part aussi.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?
«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00