Aller au contenu
Disposition de la loi 96 en vigueur

«C'est ridicule, inutile et ça va faire dérailler sa crédibilité» -Luc Ferrandez

«C'est ridicule, inutile et ça va faire dérailler sa crédibilité» -Luc Ferrandez
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

La loi 96, qui réforme la loi 101, est en vigueur depuis le 1er juin : si les anglophones souhaitent communiquer avec le gouvernement ou la Ville de Montréal dans leur langue maternelle, ils doivent prouver qu’ils ont reçu une éducation en anglais au Québec ou qu’ils sont issus d’une famille ayant historiquement reçu une telle éducation. 

Est-ce que la loi 96 va trop loin?


Écoutez les chroniqueurs de a Commission Normandeau-Ferrandez, mardi matin, au micro de Paul Arcand.


«C'est ridicule, c'est inutile et ça va faire dérailler la crédibilité de la loi 96 et même toute la crédibilité de la francisation. Ce n'est pas de même qu'il faut s'y prendre!»

«Délire et absurdité! Même le Parti québécois, le père de la loi 101, n'a jamais osé aller aussi loin. C'est la première fois qu'on demande à un anglophone de prouver qu'il est bien anglophone. […] Le Québec régresse, selon moi, avec ses minorités. On a l'air d'une bande d'intégristes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Un suprémaciste blanc divise l'opinion
Liste d'attente pour une chirurgie: «Il y a des gens qui souffrent le martyre»
«C'est une invitation à passer de ''l'écoanxiété'' à ''l'écocolère''»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00
75