Aller au contenu
Entrevue avec le journaliste Tristan Péloquin

Dépotoir illégal de Kanesatake: «Des risques pour toutes sortes d'entreprises»

Dépotoir illégal de Kanesatake: «Des risques pour toutes sortes d'entreprises»
L'animateur du 98.5, Paul Arcand. / Cogeco Média

Un agriculteur a installé sans permission une digue dans un ruisseau d’Oka pour irriguer ses légumes. Par la même occasion, il aurait possiblement utilisé de l’eau contaminée, à l’été 2020. 

Ainsi, des déversements toxiques d’un dépotoir illégal de Kanesatake auraient eu un impact sur de la production de cet entrepreneur.

La certification des Jardins Végibec, un important producteur maraîcher d’Oka, a été suspendue à la suite d’une plainte d’une intervenante d’Urgence-Environnement a été faite à l’endroit du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). 


Écoutez le journaliste du Bureau d’enquête de La Presse, Tristan Péloquin, qui a divulgué cette information dans le quotidien mercredi matin. 


«L’inspectrice a constaté qu’une digue avait été placée dans un ruisseau qui servait à irriguer des terres agricoles. […] Elle pensait que les légumes, des choux, avaient été arrosés par de l’eau contaminée et nauséabonde, qui provenait de déversements du dépotoir. […] Cette histoire démontre que le dépotoir illégal est une bombe environnementale à retardement. Ça fait courir des risques à toutes sortes d'entreprises...»

Rappelons qu’à la mi-mai, La Presse nous apprenait qu’un centre de recyclage en territoire mohawk était devenu une menace pour la nature et les citoyens.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30