Aller au contenu
Caisses automatisées à l'épicerie du coin

Remplacer trois employés par des «boîtes du progrès»

Remplacer trois employés par des «boîtes du progrès»
L'arrivée des caisses automatisées à l'épicerie du coin. / Photo Pierre-Yves McSween

En raison, entre autres, de la pénurie de main-d’oeuvre, les entreprises prennent de plus en plus la décision de remplacer des employés par des robots, des applications ou l’intelligence artificielle.

Dans le cas des épiceries, ça se résume maintenant à des caisses automatisées.

«Tu n'as plus besoin d'emballeurs, tu as un employé pour six caisses au lieu d’un employé par caisse. Tu as un employé qui ne tombe pas malade, qui ne fait pas le party la veille, qui ne démissionne pas aux six mois pour aller trouver un emploi à meilleur revenu. Tu n’as pas un employé qui te dit: "je veux une progression de carrière"… Tu as une machine que tu entretiens...»

Photo Pierre-Yves McSween

Source: Photo Pierre-Yves McSween

Aussi dans la chronique de Pierre-Yves :

  • La hausse des taux d’intérêts frappe plus de citoyens chaque jour

Tranquillement, les emprunteurs se frappent à un renouvellement hypothécaire avec des conditions compressant leur marge de manœuvre.

«Ce qui est intéressant, c’est de voir la stratégie des gens…» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Je ne peux pas croire ce que j'ai vu!» -Sophie Grégoire Trudeau
Agressions sexuelles dans un resto-bar: des victimes potentielles recherchées
Encore des records pour Taylor Swift

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00