Aller au contenu
Ventes résidentielles en hausse

La folie immobilière ne semble décourager personne

La folie immobilière ne semble décourager personne
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

Pierre-Yves McSween et Patrick Lagacé discutent de l'augmentation des ventes résidentielles de 25% par rapport au mois d'avril de l'année précédente, et ce, malgré un taux directeur fixé à 5%.

Ils soulignent la stagnation de la folie immobilière et le manque de logements, ce qui est décourageant pour les jeunes acheteurs.

«Les gens se disent ''OK, maintenant on connaît, on connaît notre capacité''. Il y a eu une stagnation de la folie immobilière, mais il n'en demeure pas moins que si on dit que les ventes augmentent et qu'évidemment le mois de juillet arrive et qu'on se prépare à redescendre des taux et qu'en plus on manque de logements, ça veut dire que pour les plus jeunes qui nous écoutent, c'est quand même un peu décourageant.

«C'est-à-dire que l'accalmie de la folie immobilière qu'on a connu ne semble pas décourager personne. Les taux à 5 % au niveau du taux directeur ne semblent pas décourager assez de gens pour qu'on arrête de stagner dans le marché.»

Le prix médian des maisons dans l'agglomération montréalaise est de 575 000 dollars et de 400 000 dollars pour les condos.

On écoute Pierre-Yves McSween...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les résultats de la Banque Scotia: la provision et les piments forts
«Je pense que pour le bien des procureurs, on veut régler ça» -Valérie Beaudoin
Le sport féminin a le vent dans les voiles

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00