Aller au contenu
Environnement

Kanesatake: «Au fil du temps, des matières toxiques ont fait du lixiviat»

Kanesatake: «Au fil du temps, des matières toxiques ont fait du lixiviat»
L'animateur Paul Arcand / Cogeco Média

Un centre de recyclage en territoire mohawk serait devenu une bombe environnementale pour les gouvernements Legault et Trudeau.


À l’émission Puisqu’il faut se lever, écoutez le journaliste de La Presse Tristan Péloquin, qui a enquêté sur le sujet.


Ce dernier explique dans un article publié lundi que des eaux contaminées se répandent abondamment jusqu’au lac des Deux Montagnes, ce qui représente un véritable danger. 

Deux personnes connues ayant des antécédents criminels importants supervisent le centre, à savoir Robert et Gary Gabriel.

Ceux-ci ont obtenu une autorisation du gouvernement québécois en 2015 pour ouvrir ce centre de tri.

«Au fil du temps, des matières inconnues, clairement toxiques, ont fait du lixiviat, qui est cette espèce d'eau verte qui se ramasse au pied des piles et menacent de s'échapper dans l'environnement.»

Mentionnons que la loi du Québec ne s’applique pas sur le territoire de Kanesatake. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson
«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00