Aller au contenu

Meurtre de Meriem Boundaoui : une banale chicane de stationnement

Meurtre de Meriem Boundaoui : une banale chicane de stationnement
Les affaires judiciaire et les faits divers / Cogeco Média

Une banale chicane de stationnement aurait mené à la mort de la jeune Meriem Boundaoui selon ce que révèlent certains documents de cour qu’on a pu obtenir jeudi.

Une chicane de commerçants sur la rue Jean-Talon à propos d’une place de stationnement aurait mené à plusieurs conflits entre deux familles, et le tout s’est escaladé jusqu’aux événements du 7 février 2021, où Meriem Boundaoui a été tuée.

Rappelons que deux individus, Aymane Bouadi et Salim Touaibi, sont accusés du meurtre prémédité de l’adolescente de 15 ans et des tentatives de meurtre de quatre jeunes qui se tenaient près d’elle.

Retour en cour de Pierre Ny St-Amant

On aborde aussi le retour en cour du chauffeur d’autobus du drame de Laval aujourd’hui, alors que Pierre Ny St-Amand aurait été agressif à l’infirmerie de la prison de Bordeaux le 14 février dernier. L’infirmière en question n’aurait pas été blessée, mais les agents auraient eu besoin d’intervenir. C’était avant que l’homme de 51 ans soit transféré à Pinel pour subir une évaluation psychiatrique.

Ny St-Amant, qui est accusé d’avoir foncé avec son autobus sur une garderie de Laval, d’avoir tué deux enfants et blessé six autres, fait face à neuf chefs d’accusation, dont deux de meurtre au premier degré, un de tentative de meurtre et six de voies de fait.

Il se présentera devant le juge qui devra déterminer si l’accusé est apte à subir son procès à l’aide de son rapport d’évaluation psychologique.

Quand iCloud fait des siennes devant la justice

Finalement, on aborde le cas de Dafne Olistin, une accusée de séquestration et de voies de fait armées qui a été trahie par le nuage de sa victime.

La femme, qui avait 20 ans au moment des faits a reçu sa sentence dernièrement au palais de justice de Montréal après avoir plaidé coupable. En tout trois personnes seront accusées dans cette affaire.
 
Après avoir attiré puis séquestré un homme pendant plus de quatre heures, filmant la scène à l’aide du iPhone de la victime qu’ils lui avaient subtilisé, la victime ressort de l’événement avec des contusions ainsi qu’une bosse sur la tête.

Plusieurs mois après les faits, en se procurant un nouveau téléphone, la victime constate que les vidéos prises par l’homme qui le bat le 24 juillet 2018 sont dans l’infonuagique associée à son compte Apple. Il a donc pu remettre le tout aux policiers qui ont pu procéder aux arrestations des suspects.

En cour, Dafne Olistin demandait une absolution conditionnelle soulignant qu’elle avait agi ainsi, parce qu’elle était sous l’influence de son conjoint qui faisait partie de l’agression et qu’elle avait peur.

Le visionnement de l’enregistrement vidéo démontre plutôt que Mme Olistin rigole. Elle crie. Elle semble excitée par ce qui se passe. Elle participe activement à l’action en frappant la victime.

Le juge l’a donc condamné à une peine d’emprisonnement discontinue de 90 jours.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Deux citoyens visés par une réclamation d'un million de dollars
Un nouvel outil d'IA pour META
Collaboration entre Moment Factory et La Sphère de Las Vegas

Vous aimerez aussi

0:00
4:57
0:00
8:56
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00