Aller au contenu
Drame de la garderie Sainte-Rose

«La douleur est toujours aussi vive» -Le maire de Laval

«La douleur est toujours aussi vive» -Le maire de Laval
Une vue sur des toutous déposés par de nombreux citoyens, non loin de la garderie, théâtre d'une tragédie mercredi matin. / Cogeco Média / Philippe Bonneville

«La douleur est toujours aussi vive. L’incompréhension est toujours aussi grande. Nous sommes toujours en situation d'urgence, ce jeudi matin. Plusieurs personnes ont de la difficulté à accepter ce qui s’est passé. Je serai présent toute la journée encore pour les familles et les victimes. Définitivement, les plaies ne sont pas pansées.»

Écoutez l’intégralité de l’entrevue accordée par le maire de Laval, Stéphane Boyer.

Ce dernier aborde évidemment les enjeux psychologiques associés à la tragédie survenue à la garderie Sainte-Rose, mercredi matin. 

Rappelons que deux enfants sont décédés après qu’un autobus de la Société de transport de Laval ait foncé dans le petit bâtiment renfermant enfants et éducatrices, notamment.

Six autres enfants ont été blessés, mais ils sont vraisemblablement hors de danger.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00