Aller au contenu
25 ans plus tard

Crise du verglas : «On était plongés dans l'inconnu» -Steve Flanagan

Crise du verglas : «On était plongés dans l'inconnu» -Steve Flanagan
La crise du verglas a plongé une partie de la province dans le noir en 1998. / Photo : La Presse Canadienne
0:00
12:45

8 janvier 1998. Le centre-ville de Montréal est plongé dans le noir à cause d'une tempête de verglas. Le jeune porte-parole d'Hydro-Québec Steve Flanagan ne le sait pas encore, mais il s'immiscera dans le foyer des Québécois au quotidien dans les semaines qui viennent.

Un quart de siècle plus tard, il raconte ses souvenirs au micro de Philippe Cantin.

«On voyait des gyrophares et on était plongés dans l'inconnu. On avait perdu une partie du réseau de transport. La ville de Montréal n'était alimentée que par un seul fil. On était à un cheveu de la catastrophe et on ne savait pas si on allait s'en sortir»

Et quel aurait été le pire? demande Philippe Cantin. «On aurait probablement manqué d'eau. Imaginez si on avait eu un incendie! Les hôpitaux auraient probablement aussi manqué d'électricité. Mais heureusement, les prières qui ont été formulées par tout le monde à ce moment-là ont été entendues», se rappelle-t-il. 

Selon l'ancien porte-parole, les politiciens ont appris beaucoup de cette épreuve en matière de gestion de crise.

Écoutez l'entièreté de l'intervention de Steve Flanagan.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Philippe Cantin

Propos de François Legault: «Je pense que c'était nettement prématuré»
«GND en appelle à une refonte complète du programme»
L'absentéisme dans les écoles et les parents dépassés
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00