Aller au contenu
Le suicide abordé de façon détaillée

Le garçon aux pieds à l'envers: trop choquant à lire

Le garçon aux pieds à l'envers: trop choquant à lire
/ Photo : Getty Image / Five
0:00
9:24

Une lettre du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, envoyée le 16 décembre dernier, incite les enseignants, les bibliothécaires et les libraires, travaillant pour l’État, à ne pas discuter du livre Le garçon aux pieds à l'envers, de feu François Blais.

Ce sont les journalistes Olivier Bossé et Thomas Laberge, du journal Le Soleil, qui ont réussi à obtenir une copie de cette dite lettre.

« La lecture du roman pourrait affecter les jeunes présentant des vulnérabilités. Ces derniers pourraient notamment adopter des comportements suicidaires par imitation, même dans le cas d’une fiction, les risques d’imitation sont réels. »

Au micro de Louis Lacroix, la professeure au département de psychologie de l’UQAM et directrice associée au centre de recherche et d’intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie, Céline Bardon, explique que les craintes de cette lettre sont bien justifiées.

« Les données de la recherche, depuis des années, démontrent que, que ce soit une oeuvre de fiction ou des cas réels, médiatisés et mis sur la place publique de cette façon-là, peuvent avoir un impact délétère sur les personnages les plus fragilisées ou les personnes qui sont capables de s’identifier aux personnages dont on parle. »

Selon Mme Bardon, ce n’est pas une censure que le Ministère inflige aux établissements éducatifs, mais plutôt une façon d’expliquer à la population que ce roman n’est pas forcément adéquat pour tout le monde, surtout pas pour les gens les plus fragilisés.

Écoutez l’intégralité de cette entretien…

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Louis Lacroix

«J'ai toujours été un extrémiste du centre»
«C'est un signal très important pour Justin Trudeau» -Christine St-Pierre
Gain en capital: les nouvelles règles entrent en vigueur
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00