Aller au contenu
Crédit d’impôt pour le soutien aux aînés

«Entre 60 et 70 ans, plusieurs ont la capacité d'augmenter leur revenu»

«Entre 60 et 70 ans, plusieurs ont la capacité d'augmenter leur revenu»
Le ministre des Finances, Eric Girard / Photo d'archives : La Presse canadienne
0:00
15:22
0:00
6:47
0:00
8:44
0:00
12:36

Dans sa mise à jour économique présentée jeudi, le ministre des Finances Eric Girard a proposé quelques mesures, dont la plus importante est certainement la bonification du crédit d’impôt remboursable pour le soutien aux aînés.

L’aide passera de 411 dollars à 2 000 $ pour les personnes de 70 ans et plus, à faible ou moyen revenu ; elles recevront au printemps jusqu’à 2000 $ pour affronter l’inflation.

Près de 400 000 personnes supplémentaires pourront ainsi toucher un crédit d’impôt, pour un total d’un peu plus d’un million d’aînés. La mesure coûte 1,6 milliard de dollars par année. Elle est prévue pour cinq ans.

« Pour toucher le montant maximal de 2000 $, la personne doit faire moins de 25 000 $ par année. Ensuite, l’aide diminue progressivement jusqu’à 64 000 $ de revenu. Par exemple, à 44 000 $ de revenu, l’aîné aura 1000 $. 65 % des aînés qui vont recevoir ce soutien gagnent moins de 25 000 $ par année. »

C’est le troisième volet du «bouclier anti-inflation» du gouvernement Legault. Ce dernier offre aussi une aide financière de 400 $ à 600 $ pour les Québécois pour atténuer les impacts de l'inflation.

D'ici le 31 décembre, toutes personnes admissibles (environ 6,5 millions de Québécois) ayant produit leur déclaration de revenus 2021 recevront cette aide financière ponctuelle.

Les commentaires de l’opposition

Les mesures annoncées par Québec dans le cadre de la mise à jour économique sont insuffisantes et mal ciblées face aux perspectives économiques de l'année 2023, selon l'opposition officielle. 

Les libéraux, eux, proposaient une allocation récurrente nette de 2000 $ par année pour les aînés de 70 ans et plus, laquelle serait beaucoup plus efficace que le crédit d'impôt offert qui sera lui-même imposable. 

Ils déplorent aussi que la CAQ continue de n'offrir aucune mesure pour contrer la pénurie de main-d'œuvre et soulignent également l'absence d'investissements afin de résorber les déficits des sociétés de transport ou pour contrer la pénurie de logements.

-> Écoutez le ministre des Finances qui explique cette aide financière de 8 milliards de dollars sur 5 ans.

-> Au micro de Paul Arcand, écoutez aussi les chroniqueurs Pierre-Yves McSween et Jonathan Trudeau, qui parlent de ce crédit d'impôt remboursable pour le soutien aux aînés.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»
Fabien Cloutier jase de ses achats à la SQDC et du déménagement de Montréal
« Beau spectacle, les oeufs ont commencé à éclore» -Frédéric Labelle
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00