Aller au contenu
Russie et États-Unis

Échange de prisonniers entre une joueuse de basketball et un marchand d'armes

Échange de prisonniers entre une joueuse de basketball et un marchand d'armes
La basketteuse américaine, Brittney Griner / Photo : Rick Scuteri / The Associated Press
0:00
6:08
0:00
10:36

Les Russes et les Américains ont procédé à l'échange de deux prisonniers qu'ils détenaient dans leur pays respectif, à l’aéroport d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis. D'un côté se trouvait la basketteuse Brittney Griner, détenue en Russie depuis neuf mois, de l'autre, le marchand d’armes russe Viktor Bout, emprisonné depuis dix ans aux États-Unis.

Au micro de l'animateur Luc Ferrrandez, l'ancien ambassadeur canadien, Ferry de Kerckhove explique les détails de cet échange qui à son avis, s'est produit assez rapidement.

«J'ai aussi l'impression qu'il y a une décision poutinienne sur le fait que les autres prisonniers qu'il garde ne font pas tellement de bruit. Cette pauvre basketteuse, ça faisait trop de ramdam pour que ça continue indument.»

Le seul problème se trouvait dans la revendication des Américains qui demandaient un «deux pour un», ce qui d'après le diplomate ne fonctionne jamais dans ce type de négociation. Obtempérer à cette demande aurait possiblement retardé le processus. La question ukrainienne, quant à elle, n'aurait pas posé de réelles entraves au déroulement de l'échange. 

«Étonnamment, elle n'a pas fait tellement de dégâts. C'est totalement séparé comme négociation.»

-> Écoutez l'intégralité des explications de l'ancien diplomate Ferry de Kerckhove.

-> Écoutez également le chroniqueur aux affaires internationales, Jean-François Lépine, parler avec l'animateur Paul Arcand de cet échange de prisonniers.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Luc Ferrandez

Des agriculteurs manifestent à nouveau aujourd’hui
Doit-on rire de l'accent québécois?
Le point sur la guerre en Ukraine
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00