Aller au contenu
Fady Dagher, chef du SPVM

«Il a une sensibilité à certains problèmes» -Valérie Plante

«Il a une sensibilité à certains problèmes» -Valérie Plante
Valérie Plante et Fady Dagher.
98.5

L’ancien chef de la police de Longueuil, Fady Dagher, a été choisi, mercredi, pour être le nouveau chef de la police de Montréal.

Le nouvel homme fort du SPVM s’est qualifié lui-même d’incorruptible lors du point de presse, tenu jeudi après-midi. Et il a mis cartes sur table.

« Moi, ce qui est important pour mes hommes et mes femmes, sur le terrain, qui font du renseignement : je ne veux pas qu’on aille à la pêche. Je veux qu’on aille à la chasse. »

La mairesse de Montréal Valérie Plante a précisé que Fady Dagher était la « perle rare » qu’elle cherchait. Elle a commenté cette nomination au micro de Patrick Lagacé.

« La vision qu’on a pour la sécurité de la communauté urbaine à Montréal, elle est axée, entre autres, sur la prévention qui doit exister entre l’administration et la population. »

La mairesse note qu’elle observe l’ancien chef de police de Longueuil depuis longtemps, mais ce sont les membres du comité de sélection pour le poste de chef du SPVM qui l’ont invité à venir les rencontrer.

Ce n’est pas Fady Dagher qui a fait les premiers pas, lui qui en était à la deuxième année d'un contrat de huit ans avec la police de Longueuil.

Est-ce que le fait que Monsieur Dagher soit issu de la diversité a été un facteur?

« Pour moi, c’est un plus. Je ne vais pas le cacher. Mais si Monsieur Dagher n’avait pas eu les compétences, il n’aurait pas eu le poste. Il a été le premier à parler de son parcours. Ayant été lui-même un immigrant et étant un policier, il a une compréhension, une sensibilité à certains problèmes. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Patrick Lagacé

Les artistes annulés
Kristopher Letang a subi un second AVC
François Legault : «Il sait qu'il n'est pas attaquable» -Philippe Cantin
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75