Aller au contenu
D'importants rabais en contexte d'inflation

Le Vendredi fou représente-t-il vraiment une occasion d'économiser?

Le Vendredi fou représente-t-il vraiment une occasion d'économiser?

Le Vendredi fou, qui aura lieu le 25 novembre, est une journée durant laquelle les magasins offrent aux acheteurs d'importantes aubaines. À la barre de l'émission Sans Réserve, Luc Ferrandez discute avec Yan Cimon, professeur à l'Université Laval, de l'impact réel de cet évènement annuel sur les consommateurs.

Selon le professeur, le phénomène serait un véritable succès pour les détaillants, qu'il s'agisse des ventes en ligne ou en magasin.

«On voit l'enthousiasme. En ces temps d'inflation, le souhait d'offrir des aubaines à tout casser et d'augmenter l'achalandage avec des prix alléchants, ça devrait être une occasion d'économiser, » estime le professeur.

Des produits facilement comparables

Yan Cimon ajoute que le magasinage en linge, permet au consomateurs de facilement dénicher quel magasin offre le prix le plus alléchant. 

«Les détaillants qui offrent des prix sont moins bas que leurs concurrents se font rattraper au détour. Même dans les magasins physiques, il y a beaucoup de gens qui magasinent en ligne en même temps, pour comparer les prix et ça peut modifier leur décision d'achat.»

Les détaillants ont donc tout avantage à offrir de bons rabais.

Le spécialiste ajoute que cette journée vise effectivement à faire rouler les inventaires des magasins. Un client qui a bien fait ses recherches avant d'acheter un item peut faire des économies notables.

-> Écoutez l'intégralité de l'entretien entre Luc Ferrandez discute avec Yan Cimon.

Vous aimerez aussi

Plus avec Luc Ferrandez

Commission Normandeau-Ferrandez | Quoi retenir du discours de François Legault?
Accueillir une immigration 100% francophone en 2026, est-ce une bonne idée?
Une année record pour BIXI à Montréal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75