Aller au contenu
Il s'explique à Paul Arcand

«Je suis tellement peiné» -Jean Boulet

«Je suis tellement peiné» -Jean Boulet
Le ministre de l'Immigration, Jean Boulay
Photo La Presse Canadienne / Jacques Boissinot

Après avoir tenu des propos controversés sur les nouveaux arrivants, Jean Boulet ne pourra réintégrer ses fonctions de ministre de l'Immigration à la suite des élections, si la CAQ est reportée au pouvoir.

M. Boulet a déclaré que « 80 % des immigrants s’établissent à Montréal, ne travaillent pas, ne parlent pas français ou n'adhèrent pas aux valeurs de la société québécoise ».

Le ministre, qui accepte la décision du premier ministre de le «disqualifier» de son poste à l'immigration, a affirmé, jeudi au micro de Paul Arcand, que ces chiffres étaient faux, mais qu'il désirait tout de même poursuivre sa carrière en politique, malgré un faux-pas qui ajoute à la division d'un des sujets les plus polarisants en campagne électorale.

Écoutez l'entrevue intégrale de Jean Boulet au micro de Paul Arcand, jeudi matin.

« Si ce commentaire-là, qui est inapproprié, qui était inacceptable, leur a fait du mal, je m'en excuse profondément (...) Si j'ai blessé les personnes immigrantes, ce que j'ai fait, je suis profondément secoué de cette déclaration-là qui était impromptue, inacceptable. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Une crise de la retraite pendrait au bout du nez des Québécois?
Pas de services en français dans des hôpitaux | Le gouvernement doit-il sévir?
Accueillir une immigration 100% francophone en 2026, est-ce une bonne idée?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 07:00
En direct
75