Aller au contenu
Au dire de François Legaut

Immigration: Jean Boulet s'est «disqualifié» à cause de ses propos

Immigration: Jean Boulet s'est «disqualifié» à cause de ses propos
Le chef de la CAQ et premier ministre sortant, François Legault, et le ministre de Jean Boulet
Photo : archives La Presse Canadienne
0:00
4:45
0:00
16:11
0:00
3:44

François Legault et Jean Boulet ont chacun tenu des propos sur l’immigration qui plongent la Coalition avenir Québec (CAQ) dans l'embarras. D'abord, son chef a affirmé mercredi que le ministre sortant de l'Immigration ne pourrait retrouver ses fonctions après les élections. La semaine dernière, M. Boulet avait lancé des affirmations controversées sur les nouveaux arrivants au Québec. Écoutez Louis Lacroix, chef du bureau politique pour Cogeco Nouvelles et Eva Lopez, directrice générale de l’organisme Intégration communautaire des immigrants, à Thetford Mines.

Le chef de la CAQ et premier ministre sortant a indiqué devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, mercredi, que son parti serait plus exigeant en matière de connaissance du français chez les immigrants. Toujours selon lui, la CAQ inciterait plus d'immigrants à s’installer dans les régions francophones, si elle est de nouveau au pouvoir après le scrutin du 3 octobre.

M. Legault a toutefois souligné qu’il ne veut pas augmenter le seuil de 50 000 immigrants par an dès 2023, car ce serait « un peu suicidaire » d'accepter davantage d'immigrants.

L'erreur de Jean Boulet

Le chef caquiste a ajouté durant son intervention devant la CCMM que Jean Boulet ne pourra réintégrer ses fonctions de ministre de l'Immigration à la suite des élections (advenant que la CAQ est de nouveau portée au pouvoir) après avoir tenu des propos controversés sur les nouveaux arrivants.

M. Boulet a dit la semaine dernière que 80 % des immigrants s’établissent à Montréal, ne travaillent pas, ne parlent pas français ou n'adhèrent pas aux valeurs de la société québécoise.

Ce mercredi, le candidat caquiste dans Trois-Rivières a offert ses excuses quant à ces affirmations mal exprimées, selon lui. 

« Cette déclaration de Jean Boulet, lors d'un débat diffusé sur les ondes d’ICI Mauricie-Centre-du-Québec, a rattrapé François Legault. Elle l'a mis dans l'embarras, lui qui affirme que la CAQ a réussi à faire en sorte que 80 pour cent de l'immigration qui arrive au Québec est francophone. Il a été obligé de passer un savon à son ministre, ce mercredi. M. Legault a affirmé que M. Boulet s'est disqualifié pour le poste de ministre de l'Immigration. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Luc Ferrandez

Accueillir une immigration 100% francophone en 2026, est-ce une bonne idée?
Une année record pour BIXI à Montréal
52% des terres agricoles sont vendues à des non-agriculteurs
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75