Aller au contenu
Veille d'ouragan aux Îles de la Madeleine

«C'est un monstre barométrique épeurant»

«C'est un monstre barométrique épeurant»
Une image satellitaire démontre la position de l'ouragan Fiona, ce jeudi, qui s'approche de la côte Est américaine.
PHOTO : NOAA via AP
0:00
7:29

À l’approche de Fiona, une veille d'ouragan a été émise pour les Îles de la Madeleine. 

Classé ouragan de catégorie 4, Fiona a déjà frappé la Guadeloupe, Porto Rico et la République dominicaine. Une dizaine de personnes sont d’ailleurs décédées. 

Nourri par des vents de plus de 200 km/h, l’ouragan poursuit son chemin en direction du Canada. Il devrait arriver dans l’archipel madelinot samedi matin. 

Le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, parle des grands vents aux Îles, des tempêtes et des dommages pouvant être provoqués par un ouragan comme Fiona.

« On va se faire brasser au cours du week-end ! En 2018, une grande tempête avait provoqué une panne du réseau électrique. Hydro-Québec avait eu besoin de plusieurs jours avant de tout rétablir. Depuis ce temps, la société d’État déploie davantage de services à la veille d’une tempête. Cette fois, une vingtaine d’hommes, ayant de l’équipement et des camions avec nacelle, seront prêts à intervenir, au besoin. La trajectoire de cette queue d’ouragan est le long de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve. L’œil de l’ouragan passera juste à l’est des Îles. »

Une veille de tempête tropicale pour plusieurs autres secteurs a donc été émise pour les Maritimes, la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord.

« Nous sommes habitués aux grands vents. Mais quand les vents dépassent 110 km/h, surtout durant plus d’une dizaine d’heures, ils causent des dommages. C’est ce qu’on a vécu avec la queue de Dorian (à l’été 2019). »

Écoutez également le météorologue Gilles Brien, qui décrit cet ouragan.

«Ça risque d'être la plus grosse tempête jamais vue [en Nouvelle-Écosse]. Quant aux Îles de la Madeleine, l'archipel est un peu peu mieux protégé de l'ouragan par rapport à la Nouvelle-Écosse. Mais, on attend quand même de grands vents. On craint surtout les zones de tempêtes. Chose certaine, c'est un monstre barométrique épeurant.»

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Commission Normandeau-Ferrandez : Bilan de la campagne électorale
Revue du terroir avec MC Gilles
Bruce Springsteen proposera l'album «Only the Strong Survive» le 11 novembre
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75