Aller au contenu
Allocution diffusée à la télé en Russie

Poutine : «C’est un discours de paranoïaque» -Jean-François Lépine

Poutine : «C’est un discours de paranoïaque» -Jean-François Lépine
Le président russe, Vladimir Poutine
Photo : The Associated Press
0:00
10:36
0:00
12:00
0:00
11:19

Vladimir Poutine a ordonné la mobilisation de 300 000 réservistes en Russie et a menacé l'Occident, créant une nouvelle étape dans la guerre en Ukraine. Le ton a changé de la part du chef d’État. Cependant, la réplique des alliés de l’Occident n’a pas tardé.

Dans une allocution télévisée diffusée mercredi matin, le président russe a affirmé également que son gouvernement est prêt à utiliser toutes les armes dont il dispose pour y arriver. 

«Cette affirmation a suscité énormément de colère chez les Ukrainiens et leurs partenaires. C’est un discours de paranoïaque dans lequel il parle d’un gouvernement nazi en Ukraine, qui extermine des Russes. Il décrit un portrait de la réalité qui est complètement faux, comme si les Russes n’avaient pas d’information. Or, elle existe cette information même si les médias de masse parlent autrement de cette guerre. […] Cette mobilisation de 300 000 réservistes est la première du genre depuis la Seconde Guerre mondiale.»

M. Lépine affirme que les Ukrainiens ont le temps de faire d’autres gains avant que l’armée russe soit bonifiée de ces nouveaux soldats obtenus grâce à la mobilisation.

«Il va falloir les entraîner, les motiver et leur fournir du matériel. C’est tout ce qui manque dans la stratégie russe, sans parler des problèmes de commandement. Chose certaine, c’est un signal que le conflit pourra être long, à moins qu’il y ait un miracle.»

Poursuite à l'endroit de la famille Trump

Le chroniqueur aborde aussi la poursuite au civil contre Donald Trump et trois de ses enfants dans l’enquête sur les pratiques fiscales de son groupe, la Trump Organization.

La procureure générale de l’État de New York, Letitia James, a annoncé mercredi qu’elle réclame 250 millions de dollars. 

En Iran

Des « femmes courageuses d’Iran » ont retiré leur voile pour manifester contre la mort d’une jeune femme arrêtée par la police des mœurs.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jean-François Lépine

«60 millions de Chinois toujours en confinement dans des villes immenses»
Des gains importants pour les Ukrainiens dans l'est de leur pays
Ukraine : un conflit qui va durer au moins jusqu'à l'hiver
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75