Aller au contenu
Un Omnium de tennis qui commence sous la pluie

À quand un toit sur le Stade IGA ?

À quand un toit sur le Stade IGA ?
La pluie tombe sur le court central du Stade IGA, en ces débuts de l'Omnium Banque Nationale de Montréal, lundi soir.
Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

La pluie a perturbé les activités de l’Omnium Banque Nationale de Montréal, compliquant la vie des partisans, des joueurs et des réseaux de télévision en ouverture lundi. Il y a cinq ans, on parlait justement d'installer un toit sur le stade de tennis, situé au parc Jarry. Or, on n’entend plus parler du projet…

En novembre 2017, Eugène Lapierre, grand patron du tournoi (à l’époque la Coupe Rogers) avait effectué son bilan de fin de saison. Dans celui-ci, il avait discuté avec les médias de son plan visant à faire installer un toit rétractable au Stade IGA (à l’époque Stade Uniprix).

Lapierre rêvait d’un toit ressemblant à celui du court central à Wimbledon, au Royaume-Uni.

Il avait préparé un plan d’action qui, avec l’aide des différents paliers gouvernementaux, devait produire un nouveau toit dans les cinq années suivantes. Tennis Canada y mettait aussi du sien. Selon lui, le toit allait assurer la pérennité du tournoi.  

Toutefois, Denis Coderre a perdu le pouvoir de la mairie de Montréal, en novembre 2017, au profit de Valérie Plante. Tout était donc à recommencer…

À la suite de ces élections municipales, Eugène Lapierre avait dit ceci :

«On espère que 2018 sera une année importante [au sujet du stade]. Je n’ai pas encore rencontré la mairesse, car je veux lui donner la chance de remplir ses tiroirs. Mais, c’est certain que j’aimerais la rencontrer avant Noël. Nous avions monté un plan avec Coderre et on espérait que ça se fasse en cinq ans...»

La construction d'un toit était alors évaluée à un peu moins de 35 millions de dollars.

Dans cette même période, Eugène Lapierre avait déclaré qu’un nouveau toit allait assurer la pérennité du tournoi à Montréal. Malheureusement, aucune toiture ne protégeait les spectateurs et les athlètes en ce premier jour officiel de tournoi, lundi.

Mentionnons qu’en 2017, on parlait également du remplacement du toit du Stade olympique, qui devait avoir lieu en 2023. Cela dit, il n’a toujours pas été confirmé à ce jour.

Vous aimerez aussi

Plus avec Marie-Claude Lavallée

Félix Auger-Aliassime perd en quart de finale
La pleine conscience pour aider les enfants à affronter le stress
L'art du BBQ : un nouveau livre rempli de conseils pratiques
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75