Aller au contenu
Les Jeux du Québec

«Pour moi c'est là où tout a commencé!» -Alexandre Despatie

«Pour moi c'est là où tout a commencé!» -Alexandre Despatie
Alexandre Despatie / Photo: GP Images / WireImage
0:00
18:10

La 55e finale des Jeux du Québec bat son plein depuis le 22 juillet à Laval et pour l'occasion, l'ancien plongeur olympique canadien et porte-parole de la 55e finale, Alexandre Despatie était en entretien vendredi soir avec Kevin Dupont aux Amateurs de Sports.

Grandement impliqué dans cette édition, l'ancien plongeur vedette souhaitait être omniprésent au cours des neuf jours de l'événement.

«J'aime ça quand on est sur place, mais j'aime ça pour le futur du sport au Québec. Et je suis tellement épaté du niveau. C'est spectaculaire de voir la jeunesse sportive qui s'en vient. Dans ma jeunesse, j'aurais eu peur!»

Il souligne que lorsqu'il compare l'évolution des entraînements et des pratiques depuis les années 90 où lui compétitionnait au même âge, les athlètes d'aujourd'hui ont d'excellentes opportunités.

«Est-ce que ça te tente? Oui?! Ben parfait! On a des programmes régionaux et provinciaux de grande qualité et je vois les jeunes, je trouve ça le fun et je trouve ça beau. Et d'un autre côté, si ce n'est pas une médaille d'or c'est ben correct, vous avez fait du sport et vous avez performé, c'est tout ce qui compte.»

Il explique que de voir les 19 délégations et les 3300 athlètes être tellement bien supportés avec tous les bénévoles et les accompagnateurs est bien rassurant. Jusqu'à présent, Alexandre souligne que les commentaires ne sont que positifs alors que bien des Lavallois ont répondu à l'appel pour aider et donner un coup de main au bon déroulement de l'événement.

L'ancien athlète olympique aborde aussi ses souvenirs de 1998, alors qu'il a remporté son premier grand succès international aux Jeux du Commonwealth de 1998, à Kuala Lumpur, avec une médaille d'or à l'épreuve de plongeon du 10 mètres.

«Pour moi ça a été un moment important dans ma vie. Pour certains c'est le sport, pour d'autres c'est autre chose. Mais pour moi, ça a été le début de mon rêve olympique et c'est alors devenu plus qu'un rêve, mais un objectif.»

Il rappelle aussi la douche froide qu'il a subie par la suite, lors d'un championnat du monde qui lui a permis de réaliser combien il est important de toujours se surpasser et progresser.

À sa première olympiade par la suite, Despatie réussissait à obtenir une quatrième position, alors que l'objectif de ses entraîneurs était simplement de terminer dans les 12 premiers.

«Tu sais les deux médailles olympiques et c'est pour ça que je prends le temps de voir les enfants et les parents, c'était ça le début, ça m'a donné l'étincelle pour devenir l'athlète et le plongeur que je voulais être. À Pékin, à Londres, ça a commencé quelque part et c'était aux Jeux du Québec. Pour moi, c'est là où tout a commencé!»

Vous aimerez aussi

Plus avec Kevin Dupont

Le Canadien s'incline 5-2 face aux Ducks: Sommaire et après-match
Le Canadien l'emporte 5-2 face aux Canucks: Sommaire et après-match
«Il n'y a pas un lanceur de relève qui a fait le travail» -Alex Agostino
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75