Aller au contenu
Selon une nouvelle étude

Une nouvelle infection transmise par la tique au Québec

Une nouvelle infection transmise par la tique au Québec
Photo: Rbkomar / Moment / Getty Images

L’anaplasmose granulocytaire humaine est une nouvelle infection transmise par la tique, qui s'est installée au Québec et particulièrement en Estrie, selon ce que soutient une nouvelle étude sur la tique.

Le microbiologiste-infectiologue au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, professeur à l’Université de Sherbrooke et co-auteur de cette nouvelle étude, le Dr Alex Carignan, explique que 25 cas d'anaplasmose ont été confirmés, ce qui constitue le plus gros agrégat de cas observé jusqu'ici au Canada et survenu l'été dernier.

Ces cas étaient concentrés autour de la ville de Bromont et sont survenus de mai à octobre, mais ont surtout été vus en juin et juillet.

Les symptômes de cette infection sont non-spécifiques: fièvre, fatigue, douleurs musculaires, maux de tête.

Les méthodes de transmission de la maladie se feraient maintenant lors du travail dans sa cour, contrastant grandement avec mythe qui soutient que les infections transmises par les tiques surviendraient généralement dans les hautes herbes ou en forêt.

La maladie est chez nous pour rester selon le Dr Carignan et il est primordial selon lui que les patients et professionnels de la santé apprennent à connaître la maladie.

Vous aimerez aussi

Plus avec Patrick Lagacé

Hockey Canada continue de s'enfoncer
Les films préférés des chef de partis du Québec
Guide de survie de la soirée électorale québécoise
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75