Aller au contenu
Promesse du Parti libéral du Québec

Abolition de la taxe de bienvenue : McSween n'est pas très enthousiaste

Abolition de la taxe de bienvenue : McSween n'est pas très enthousiaste
Le chroniqueur économique Pierre-Yves McSween
Photo : 98.5

Le Parti libéral du Québec a indiqué qu’il abolira la taxe de bienvenue lors de l’achat d’une première propriété, s’il est au pouvoir.

Sa cheffe Dominique Anglade en a fait l’annonce dimanche.

Contrairement à Mme Anglade, notre chroniqueur économique Pierre-Yves McSween doute de la pertinence de retirer le droit de mutation immobilière, communément appelé la taxe de bienvenue. 

« Enlever le droit de mutation ne change pas la transaction initiale. (...) Souvent, il n’est même pas dans l’équation de l’acheteur. Elle ou il va regarder son budget mensuel, puisque c’est un frais qui n’arrive qu’une seule fois (après l’acquisition de la résidence). »

Selon le chroniqueur, cette mesure électoraliste ne sert à « rien ».

Le gouvernement doit plutôt améliorer l'offre de logements. 

Vous aimerez aussi

Plus avec Pierre-Yves McSween

«Ce matin, je me prends pour un Ricardo» -Pierre-Yves McSween
Le président de la FED donne espoir aux marchés boursiers
Taxes foncières: «On paie pour le passé» -Pierre-Yves McSween
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 07:00
En direct
75