Aller au contenu
L’affaire Charles Marion

«Une des bavures policières les plus gigantesques au Québec»

«Une des bavures policières les plus gigantesques au Québec»
Charles Marion / Photo Éditions de l'Homme
0:00
10:55

Au micro de Paul Arcand, Claude Poirier et Pierre Marion ont présenté le livre, 82 jours - L'affaire Charles Marion.

Ce bouquin écrit par Pierre Marion relate l’histoire de son père, Charles Marion, un gérant de Caisse populaire qui a été kidnappé à son chalet de Stoke en 1977 et qui a été séquestré pendant 82 jours, ce qui en fait le plus long enlèvement au Canada. 

C’est Claude Poirier qui a signé la préface du livre. 

«C’est une des bavures policières les plus gigantesques qui ne s’est jamais faite au Québec. Ça implique la Sûreté du Québec de l’époque. C’est une enquête qui n’a jamais été bien faite dès le départ. Ce gars-là a vécu un enfer épouvantable. On a même laissé sous-entendre que M. Marion et son fils étaient impliqués dans cet enlèvement»

«Ça nous a presque détruits. Perdre sa réputation pour un banquier, c’est fort. On avait un milieu familial qui faisait l’envie de tout le monde. C’était déjà assez de subir cet enlèvement avec l’inquiétude pour le sort de mon père, mais quand les rumeurs sont sorties et ont été alimentées pendant des semaines et des mois dans les médias, on est devenu comme un animal blessé qui se fait en position fœtale quelque part»

«La récupération ne s’est jamais faite. Quand mon père a été libéré et qu’il a été confronté tous les jours à des gens qui le regardaient de travers, ç’a été l’enfer. Il ne s’est jamais rétabli»

Charles Marion s’est enlevé la vie le 2 décembre 1999 dans ce même chalet où il avait été enlevé 22 ans plus tôt.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00