Aller au contenu
Preuve vaccinale non reçue

Une ligne téléphonique est mise en place

Une ligne téléphonique est mise en place
Getty Images/Moment/dowell

Québec met les bouchées doubles pour permettre aux personnes vaccinées de recevoir leur code QR. 

Normalement, la preuve vaccinale, communément appelée le code QR, est reçue par courriel après l'administration de la première ou deuxième dose de vaccin. 

Or, de nombreux Québécois qui sont vaccinés n'ont toujours pas reçu ce courriel.

Ligne téléphonique de soutien

Afin de résoudre rapidement cette problématique, le gouvernement Legault a mis en place une ligne d’information téléphonique pour obtenir du soutien. 

«Je ne m’en cache pas, il y a eu des enjeux techniques. On met 25 réceptionnistes qui vont pouvoir recevoir les appels des gens qui n’ont pas encore reçu leur code QR» 

Pour obtenir des informations concernant votre code QR, composez le 1 877 644-4545 et choisir l'option «Preuve de vaccination».

Le service est disponible du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h, et le samedi et le dimanche, de 8 h 30 à 16 h 30.

Possible aussi de la télécharger

Il est également possible de télécharger sa preuve de vaccination sur le portail libre-service.

À noter que les personnes de moins de 14 ans ne peuvent pas télécharger leur preuve de vaccination à partir du portail.

Preuve papier

Par ailleurs, la preuve de vaccination papier remise à la suite de la vaccination peut être prise en photo et conservée électroniquement. 

Pourquoi une preuve vaccinale?

La preuve vaccinale deviendra probablement utile dès cet automne, alors qu’une quatrième vague frappera possiblement le Québec, comme c’est le cas en Angleterre. 

«Ils sont dans une quatrième vague avec une augmentation des cas, mais qui, heureusement, n’a pas eu d’effet sur les hospitalisations et les décès. Pourquoi? Parce que les gens se sont fait massivement vacciner. C’est très encourageant» 

Mais contrairement aux autres vagues, le ministre Dubé indique qu’il n’y aura pas de reconfinement pour gérer la situation, notamment parce qu’un grand nombre de Québécois seront doublement vaccinés. 

Comment faire alors pour que la situation ne s’envenime pas trop? Certains services non essentiels seront disponibles que pour les personnes vaccinées, d’où l’importance de pouvoir le démontrer.

«On le dit, la crise n’est pas terminée. Tant qu’il n’y a pas un plus grand nombre de personnes vaccinées dans le monde, cette pandémie va continuer. On ne peut pas s’isoler du reste du monde»

«Il y a une solution, c’est la vaccination. Plus notre population sera vaccinée, plus on sera capable de résister à ces augmentations de nouveaux cas lorsque la saisonnalité reviendra cet automne» 

«C’est certain que notre système de santé ne s’est pas amélioré pendant la pandémie, au contraire, il s’est détérioré. Mon rôle, c’est de m’assurer qu’on mette le moins de pression possible sur le système cet automne s’il y a une augmentation des cas. Il reste donc deux mois pour que le plus grand nombre de gens se fasse vacciner, dans toutes les catégories d’âge»

Vous aimerez aussi

Plus avec Jean-Luc Mongrain

Élections Québec 2022: Bilan électoral et analyse du vote du 3 octobre
Pierre Fitzgibbon est réélu dans Terrebonne
«Que vous ayez voté pour nous ou pas, ma porte sera toujours ouverte»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75