Aller au contenu

Les propriétaires de « Gator » de Sainte-Julie font face à des accusations criminelles

Les propriétaires de « Gator » de Sainte-Julie font face à des accusations criminelles
Un alligator dans les Everglades / Archives AP

La chroniqueuse Marie-Laurence Delainey a obtenu des nouvelles de « Gator », un alligator qui s'était retrouvé en pleine rue dans Villeray, l’année dernière.

On se rappellera qu’un enfant avait été blessé à la maison par l’animal. Voilà maintenant que les propriétaires font face à des accusations criminelles.

0:00
4:42

« J'ai vu une photo où l’alligator se prélasse dans une piscine hors terre à côté d’un enfant qui se baigne avec des flotteurs. C’est comme si l'enfant était à côté d’un gros jeu gonflable (...) La semaine dernière, j’ai appris qu’on a procédé à l’arrestation du couple: le père biologique et la belle-mère de la petite fille sont accusés de négligence criminelle ayant causé des lésions. »

L’alligator appartient à une entreprise d’animaux exotiques basée à Montréal, mais les propriétaires demeurent à Sainte-Julie et ramènent parfois les animaux avec eux, même s’ils ont de jeunes enfants.

Des plaintes ont déjà été logées à la Ville qui interdit les animaux exotiques.

Le couple détiendrait un permis temporaire pour les garder et le dossier est géré par le ministère de la Faune. 

0:00
5:29

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Au Québec: 13 barrages pour répondre aux besoins en électricité
«Les comportements ont changé face aux bars» -Maurice Bourassa
St-Hyacinthe est frappée par un stratagème frauduleux inusité
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75