Aller au contenu

Le pharmacien Olivier Bernard se dit victime d'intimidation à cause... de la vitamine C

Le pharmacien Olivier Bernard se dit victime d'intimidation à cause... de la vitamine C
iStock / Halfpoint

Le pharmacien Olivier Bernard, mieux connu sous le nom du Pharmachien, se dit victime de menaces, d'attaques et de tentative d'intimidation, depuis la publication d'un texte qui s'intitule Injection de vitamine C.

Dans son article, il fait état de l'absence de preuves scientifiques sur l'efficacité de ces injections de vitamine C pour les patients atteints de cancer.

 

Le Dr Jacques Jolivet, oncologue médical, confirmait ce matin à Paul Arcand que ce traitement n'est d'aucune utilité, et qu'il n'a aucun bienfait anticancéreux.

Ses patients sont nombreux à lui en parler. mais lui n'en a jamais prescrit.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Une crise de la retraite pendrait au bout du nez des Québécois?
Les députés du PQ à l'Assemblée nationale: quoi penser de leur stratégie?
Taxes à Montréal | La ville peut-elle mieux gérer ses finances?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75