Aller au contenu
Chronique de Bénédicte Lebel

Frappe chez les Hells Angels: «La police a déployé les grands moyens»

Frappe chez les Hells Angels: «La police a déployé les grands moyens»
La chroniqueuse Bénédicte Lebel / Cogeco Média

La Sûreté du Québec (SQ) a investi de force un local des Hells Angels jeudi soir à Saint-Charles-sur-Richelieu, en Montérégie, dans le cadre d'une opération visant le trafic de stupéfiants.

Soutenus par des effectifs impressionnants, les agents procédaient ainsi à la troisième phase d'une enquête amorcée il y a des mois et ayant mené à deux autres opérations de ce genre depuis le début mai.


Écoutez la chroniqueuse du 98.5, Bénédicte Lebel, qui détaille cette intervention au micro de Paul Arcand, vendredi matin.


«Près de 150 policiers se sont rendus au local des Hells Angels. La police a déployé les grands moyens, dont une escouade canine, l'équipe d'identité judiciaire, deux blindés, des hélicoptères, un poste de commandement. Plusieurs motards et sympathisants étaient sur place quand la police est arrivée. C'était spectaculaire.» 

Ceux-ci ont tous été rencontrés par les enquêteurs.

Sur ce terrain du 4e Rang Nord, les enquêteurs recherchaient de la preuve en matière de trafic de drogues.

Femme tuée à Laval

Par ailleurs, la chroniqueuse parle de la femme assassinée à Laval, qui aurait été ciblée au hasard par son assaillant. 

«L'agente immobilière, éducatrice en garderie et mère de famille, Irina Draghicescu, avait l'habitude de faire des marches dans le coin, explique la chroniqueuse à l'émission Puisqu'il faut se lever. Elle a été tuée en plein quartier résidentiel de Chomedey, dans le boisé Armand-Frappier. Elle a été poignardée à de multiples reprises.» 

Le suspect, Konstantinos Tsagaroulis, 20 ans, a été accusé de son meurtre au premier degré, jeudi. 

Il a comparu assez brièvement au palais de justice de Laval. 

Aucune évaluation psychiatrique n'a été demandée dans son cas, du moins jusqu'à présent.

Bénédicte Lebel a parlé au fils de la victime, Robert Draghicescu, qui habitait avec sa mère. «C'est bouleversant et choquant», a-t-il dit.

Le motif reste difficile à comprendre, au dire de la chroniqueuse.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Bénédicte Lebel

«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
Westerlin Jean-Pierre: 4 ans de prison pour avoir fraudé 154 personnes
Un ancien Youppi! avoue avoir agressé sexuellement un ado

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Football des Alouettes
En direct
En ondes jusqu’à 00:00