Aller au contenu
Méfiance envers les projets d’envergure au Québec

«Les gens sont écœurés de la façon dont fonctionne le gouvernement»

«Les gens sont écœurés de la façon dont fonctionne le gouvernement»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le chantier de l'usine Northvolt au Québec attire toujours l'attention des médias et de la population du Québec. Est-ce que certains militants et journalistes entretiennent une méfiance malsaine envers les projets d’envergure au Québec? 


Écoutez les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, mardi, à l’émission de Paul Arcand.


«Tellement pas! Au Québec, ce sont des écologistes éduqués qui posent de bonnes questions. […] Si le ministre (Pierre Fitzgibbon) ne cachait pas l’information, s’il n’avait pas signé une entente pour changer les règles du BAPE deux mois avant l’accord, s’il y avait un vrai BAPE, il n’y en aurait pas de gens qui l’accusent tous les jours dans les journaux. J’ai une bonne nouvelle pour lui : cette information va sortir. Les fonctionnaires appellent les journalistes. Au municipal aussi. Pourquoi? Les gens sont écœurés de la façon dont fonctionne le gouvernement, qui triche et qui ment dans bien des cas.» 

«Le gouvernement du Québec et la population ont dit non à certains projets. Pour la gestion du dossier de Northvolt, le gouvernement obtient un D, pour dérapage. S’il avait été plus transparent, probablement qu’on n’en serait pas là aujourd’hui. Si le gouvernement avait exigé un BAPE, il est fort probable que les critiques auraient été moins nombreuses. Il est aussi probable que des militants écologistes auraient trouvé le moyen de s’opposer…» 

Notons que l’animateur Paul Arcand s’est entretenu avec le ministre Pierre Fitzgibbon au sujet du projet de l’entreprise suédoise sur la Rive-Sud de Montréal. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Radio Textos prendra l’antenne dès l’automne…
Témoignage d'un fidèle auditeur, Guy Bélanger
Le rapport de Normandeau: Agence Santé, infirmières, Hydro, REER et K-Pop

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00