Aller au contenu
Modernisation du domaine de la construction

«Il faudra faire attention à quand même engager les gens en région»

«Il faudra faire attention à quand même engager les gens en région»
Travailleurs en construction / Photo : damircudic / E+ / Getty Images

Le ministre du Travail Jean Boulet a déposé son projet de modernisation du domaine de la construction à jeudi à l’Assemblée nationale. Ce dernier viserait à une plus grande mobilité de la main-d'œuvre et la facilitation de l'exécution des tâches pour plusieurs cadres de métier.

Éric Boisjoly, Directeur général de la FTQ-Construction réagit en soulignant quelques problèmes qui persistent malgré cette réforme de la construction, vendredi, au micro de Paul Arcand. Il aborde premièrement la question de la mobilité régionale des travailleurs. 

«Je n'ai pas de problème, mais il faut quand même prendre les gens de la région. Oui, on a une effervescence de construction partout au Québec. Mais présentement, en Gaspésie, on a des centaines de travailleurs et travailleuses qui ne travaillent pas. Par exemple, un entrepreneur de Sherbrooke qui va aller faire une construction ferroviaire en Gaspésie, avec un horaire de travail qu'il veut imposer ça aux gens de la Gaspésie. Et leur menace c'est de dire que s'ils ne veulent pas se plier à cet horaire-là, il ne travaillerait pas sur son chantier», souligne Éric Boisjoly.

Il souligne que les règles actuelles n'empêcheront pas cette problématique. 

Écoutez Éric Boisjoly se pencher aussi sur les enjeux de mobilité au sein même des chantiers...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Rapport des commissaires: France Bélisle, François Legault ou encore l'Ukraine
Deux ans de conflit en Ukraine:  la Russie a l'avantage
Une période de questions de citoyens a complètement dérapé à Blainville

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00