Aller au contenu
Chef réduit d’homicide involontaire

Un homme plaide coupable d’avoir tué le nouveau copain de son ex-conjointe

Un homme plaide coupable d’avoir tué le nouveau copain de son ex-conjointe
Sarah Piché-Sénécal et les proches de Rance Sullivan / Cogeco Média

Théodore Gliga a plaidé coupable mercredi à un chef réduit d’homicide involontaire au palais de justice de Montréal.

Le 30 septembre 2022, alors qu'il n’acceptait toujours pas sa rupture avec Sarah Piché-Sénécal, et ce malgré que celle-ci remontait à un an, l'homme s'est présenté chez elle pour prendre possession du chien, qu'il avait toujours en garde partagée.

Un conflit a toutefois éclaté entre Gliga et le nouveau conjoint de Sarah qui souhaitait la protéger. Théodore Gliga a finalement poignardé mortellement Rance Sullivan au cours de l'altercation.

Alors que le meurtrier était originalement accusé de meurtre au deuxième degré, il a finalement aussi plaidé coupable de menace de mort contre Sarah et une accusation de voies de fait armées contre une autre ex-conjointe.

Le tout s'est déroulé devant une vingtaine de proches de Rance Sullivan, dont plusieurs étaient en pleurs selon la chroniqueuse Bédénicte Lebel.

Écoutez-la aborder l'histoire avec Paul Arcand alors que Sarah Piché-Sénécal craint déjà la sortie de prison éventuelle de Gliga, dans quelques années.

Theodore Gliga reviendra en cour en avril pour la suite des procédures.

Courtoisie: les proches de la victime

Source: Courtoisie: les proches de la victime

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 20:00