Aller au contenu
Au lieu d'imposer la loi sur les mesures d'urgence

«Trudeau aurait dû ouvrir un dialogue avec les protestataires» -Pierre Poilievre

«Trudeau aurait dû ouvrir un dialogue avec les protestataires» -Pierre Poilievre
Pierre Poilievre / Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne

Le chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, estime que le premier ministre Justin Trudeau aurait dû ouvrir un dialogue avec les protestataires plutôt que d'imposer la loi sur les mesures d'urgence.

En entretien au micro de Paul Arcand, mercredi, il aborde la décision de la Cour fédérale qui a donné raison mardi à l'Association canadienne des libertés civiles au sujet de son recours constitutionnel concernant la Loi sur les mesures d'urgence pendant les manifestations des camionneurs à Ottawa. Il soutient que l'utilisation de cette loi était déraisonnable inconstitutionnelle.

Poilievre soutient d'ailleurs que le Conseil privé est trop impliqué dans les commissions et il s'inquiète de l'influence que pourrait avoir l'équipe du premier ministre lors de la commission sur l'ingérence étrangère.

Au cours de l'entretien avec l'animateur, M. Poilievre revient ensuite sur la question de l'imposition de la loi sur les mesures d'urgence et le chef des conservateurs fédéraux estime qu'on doit resserrer les règles entourant son utilisation.

Des maires incompétents?

Pierre Poilievre traite aussi des allégations d'incompétence qu'il a lancées aux maires de Québec et de Montréal, alors que les mises en chantier sont au ralenti, qu'il y a une rareté de main-d'oeuvre et que le financement est beaucoup plus onéreux que par le passé pour les citoyens.

Il soutient d'ailleurs qu'il souhaitera imposer une obligation de construction pour que les municipalités puissent recevoir le financement.

«On va payer les municipalités par des résultats.»

Il indique en avoir discuté avec l'équipe du gouvernement Legault, à Québec, bien que le premier ministrwe québécois n'ait pas eu besoin de répondre à ce sujet au chef de l'opposition.

Le chef conservateur aborde aussi la question des demandeurs d'asile et des politiques d'immigration alors qu'il juge que les politiques de Justin Trudeau ont forcé le Québec à faire face à des coûts qui vont bien au-delà de la proportion que devrait assumer la province.

Donald Trump ou Joe Biden?

Abordant aussi la question de l'élection présidentielle américaine, Pierre Poilievre n'a pas voulu se positionner sur le choix que feront nos voisins américains, soutenant qu'il travaillera avec l'administration américaine pour améliorer l'économie canadienne.

«Les Américains se foutent de nos opinions!»

Répondant finalement aux suggestions de plusieurs observateurs qui le qualifient du Donald Trump canadien, Poilievre répond qu'il est surtout un apôtre du gros bon sens et qu'il entend s'assurer que le Canada présente des budgets équilibrés s'il devait devenir premier ministre canadien afin de marquer une nette différence avec les politiques de dépenses du gouvernement de Justin Trudeau.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On est complètement abandonnés par les libéraux de Justin Trudeau»
Des créateurs de contenu et l'organisme «Dans la rue» lancent une campagne choc
Loi 31: «c’est dangereux, mais c’est une avancée» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30