Aller au contenu
Commisison Normandeau-Ferrandez

Davantage d'immigrants économiques francophones: est-ce la bonne approche?

Davantage d'immigrants économiques francophones: est-ce la bonne approche?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

La nouvelle offre présentée par le gouvernement du Québec en matière d'immigration a pour objectif d'accueillir plus d’immigrants économiques francophones. Est-ce la bonne approche?

Selon Nathalie Normandeau, «viser 96 % d’immigrants économiques qui maîtrisent le français en 2027, c’est peut-être se tirer dans le pied».

La chroniqueuse souligne que c’est un discours pernicieux, car si le français ne se porte pas bien dans l’avenir, on pointera automatiquement du doigt les immigrants.

Elle soutient que ce discours est à tout le moins réducteur.

Quant à Luc Ferrandez, il affirme que la conversation est plutôt mal partie : «Les termes sont tellement galvaudés, imprécis, faux, politiques, idéologiques, [tournés] en slogans... il n’y a pas d'échange possible».

«J'aimerais mettre trois éléments d’échange à la disponibilité de la CAQ pour qu’elle enrichisse sa conversation. D’ailleurs, elle s’en va vers des consultations publiques et il y a sans doute du monde qui vont dire la même chose, mais bon, moi j’ai un micro, donc, je vais leur dire... L’avenir du français comme langue d’affaires, langue d’enseignement, langue de culture se joue essentiellement à Montréal. Ça, tout le monde le sait. 85 % de l’immigration se dirige vers Montréal. Alors, si tu ne réfléchis pas à la situation de Montréal, tu parles dans le vide...»

Selon lui, l'enjeu n’est pas la cible de 50 000 ou de 60 000 personnes, mais bien la concentration des immigrants dans une ville qui a déjà 50 % de personnes qui ne vivent pas dans un foyer, dont la langue maternelle est le français.

On les écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Grossesse et jeunes enfants: quels sont les impacts pour la vie de couple?
Demandeurs d'asile au Québec: «La ministre de l'Immigration tape du pied!»
Une cuillère qui promet à ses utilisateurs de rehausser le goût des aliments

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30