Aller au contenu
Les A's en voie de déménager à Las Vegas

Que veut dire le déménagement des A’s pour Montréal?

Que veut dire le déménagement des A’s pour Montréal?
Le stade de baseball des A's d'Oakland. / AP/Jeff Chiu
0:00
4:26

C’était écrit dans le ciel: les A’s d’Oakland sont sur le point d’annoncer que l’équipe déménagera à Las Vegas d’ici la saison 2027.

L’équipe a confirmé, jeudi, qu’elle avait déposé une promesse d’achat pour un terrain à Las Vegas, où elle a l’intention de faire construire un nouveau stade de baseball pour son club.

Les A’s vivotent à Oakland depuis une vingtaine d’années et le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, a indiqué que la date d’expiration pour des discussions de construction d'un stade à Oakland était déjà passée depuis longtemps.

Le dossier des A’s à Oakland traîne depuis trop longtemps. Jamais la ville et l’équipe n’ont été capables de s’entendre pour bâtir un nouveau stade pour remplacer le vieux Colisée.

C’est donc dire que comme les Raiders et les Warriors qui ont récemment quitté Oakland, la ville de la région de la baie perdra aussi sous peu son équipe de baseball. On parle d’un déménagement probable en 2027. 

Comme c’est souvent le cas, étant donné que l’équipe ne veut pas dépenser d’argent pour mettre des joueurs sous contrat, le club est médiocre sur le terrain comme le montre sa fiche de 3-16 en ce début de saison. Les A’s ont la plus petite masse salariale du baseball majeur à 60 miilions $ US.

Et les Rays?

Il semble que tout s’aligne pour 2027 pour le baseball majeur. C’est d’ailleurs aussi l’année où le bail des Rays de Tampa Bay expire au Tropicana Field, à St. Petersburg.

De son côté, le maire de la région Ken Welch a récemment déposé un autre projet de construction de stade pour les Rays, dans le but de les voir demeurer dans la région. Le vieux stade des Rays sera démoli et un énorme nouveau projet immobilier verra le jour au même endroit. Si tout se passe comme le désire Welch, les Rays s’engageront à rester à cet endroit pour plusieurs années à venir.

Mais une décision doit venir rapidement de la part du propriétaire Stuart Sternberg, car le temps commence à manquer. Le grand patron des Rays a souvent dit qu’il ne pensait pas que le marché de St. Petersburg était viable pour son équipe.

Changera-t-il son fusil d’épaule? On verra bien.

Et l’expansion?

L'année 2027 semble aussi être l’année visée pour procéder à l’expansion, si on en croit les rumeurs qui circulent. Le commisaire Manfred a souvent répété qu’il n’y aurait pas d’expansion avant que les dossiers de Tampa et d’Oakland ne soient réglés.

Si Oakland déménage à Las Vegas, des villes situées dans l’ouest comme Portland (2,2M d’habitants), Salt Lake City (200 000 habitants), San Antonio (2,3M d’habitants) et Austin (2,35M d’habitants) seront considérées pour l’expansion. 

Si les Rays demeurent à St. Petersburg, des villes comme Nashville (2M d’habitants), Charlotte (2,1M d’habitants) et Montréal (4,3M d’habitants) seront considérées comme villes candidates dans l’est.

Il va sans dire que lorsqu’on regarde ces chiffres, on remarque qu’avec 4,3 millions d’habitants dans la grande région de Montréal, la métropole québécoise devrait obtenir haut la main la faveur du baseball majeur.

Mais ce n’est pas du tout le cas. Selon nos informations, le baseball majeur ne verrait plus Montréal comme une ville des ligues majeures. Les complexités politiques qui entoureraient la construction d’un stade ici feraient de Montréal une candidate peu attrayante.

Les difficultés que connaissent les autres franchises d’ici, de l’époque et d’aujourd’hui, entachent aussi la réputation du Québec à leurs yeux.

Les 4,3 millions d’habitants devraient être suffisants pour s’assurer une place dans le baseball majeur, mais le manque de volonté politique et de la communauté des affaires plombe complètement sa candidature.

Si le baseball majeur devait revenir à Montréal, elle serait la 15e ville la plus populeuse du circuit, tout juste après San Francisco. Montréal est de loin la seule grande ville manquante sur la carte de la MLB.

Malheureusement, au mieux, Montréal ne servira que pour faire monter les enchères dans une autre ville des États-Unis.

Le terrain au Bassin Peel servira finalement pour faire bâtir des condos, les demandes de changements de zonage seraient déjà envoyées. Et les experts ne voient pas d’autres endroits stratégiques libres où le club pourrait bien s’implanter.

Finalement, selon nos informations, seul le prix d’entrée pour l’expansion dans la MLB dépassera les 2 milliards de dollars. Ceci n’inclut pas le stade et la masse salariale. Une facture trop salée même pour la famille Bronfman.

Donc à moins qu’un homme d’affaires riche de l’extérieur décide de s’investir dans un projet aussi prestigieux, il faut oublier le rêve du retour des Expos à Montréal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

0:00
6:57

Plus avec Jeremy Filosa

Tour de table: vers un troisième référendum?
Comment gérez-vous votre colère?
Les Canadiens pourraient disputer des matchs réguliers à Québec?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00