Aller au contenu

Toyota Prius 2023 : premier essai

Toyota Prius 2023 : premier essai
Toyota Prius 2023 / Auto123.com

Toyota Prius 2023, trois quarts arrière

•    Auto123 réalise un premier essai de la Toyota Prius 2023.

•    La moyenne de consommation globale de 4,8 litres / 100 km est la même que l’ancienne Prius à rouage intégral.

•    Le modèle offre près de 200 chevaux grâce à un moteur thermique de 2,0 litres.

•    Le prix de base de la Prius XLE AWD grimpe à plus de 36 000 $ pour la version la plus abordable.

Del Mar, Californie – On se doit de le dire clairement : le virage électrique de l’automobile a été lancé par la marque Tesla. Mais l’électrification de l’automobile est apparue plus tôt, bien avant la création de la compagnie d’Elon Musk. Avec une certaine Toyota Prius.

Pour 2023, la voiture hybride la plus connue du globe s’amène sous sa cinquième robe. Cette nouvelle génération semble vouloir s’imposer au chapitre de l’agrément de conduite, et même, oui, de la beauté.

Le design est clairement plus inspirant, si on se fie aux réactions entendues au Salon de l’auto de Los Angeles où la voiture a fait ses débuts il y a quelques semaines à peine. Mais, il y a aussi cette promesse faite par l’ingénieur en chef, Satoki Oya, le principal intéressé qui a même défié Akio Toyota qui avait d’autres plans pour la Prius.

En effet, le PDG de Toyota voulait faire de la Prius une commodité, une voiture destinée aux flottes de taxis finalement. L’ingénieur affecté au projet, lui, avait une autre idée. Il voulait d’une Prius plus amusante à vivre au quotidien.

C’est avec cette optique que nous avons attaqué ce premier contact avec la Prius 2023 en Californie où la division canadienne avait convié quelques membres de la presse automobile.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Toyota Prius 2023, avant

Quel design!
Il n’y a pas à dire, la nouvelle silhouette de la Prius fait beaucoup jaser. Pendant nos quelques kilomètres parcourus dans les environs de Del Mar en Californie, les passants et automobilistes croisés nous ont souvent envoyé des pousses en l’air. Même à l’arrêt pour une courte séance de photos, la Prius a suscité quelques réactions du style : « ça, c’est une Prius? », « wow, elle est vraiment plus jolie qu’avant », « elle a l’air rapide ». De la musique aux oreilles des représentants de Toyota, sans doute…

Oui, le design plus agressif de la Prius 2023 plaît, notamment vers l’arrière où le hayon a perdu sa deuxième fenêtre à la verticale. L’unique feu de position est superbe à regarder, tandis que les grosses lettres P-R-I-U-S s’assurent que plus personne ne confondra la voiture avec un autre modèle.

De profil, la voiture a conservé sa fenestration en amande, mais la poignée arrière a été déplacée à l’intérieur du pilier. Les jantes de 19 pouces (la seule taille disponible an Canada) remplissent plutôt bien les arches de roues ceinturées par ces contours d’ailes.

Quant à cette devanture, il s’agit assurément du museau le plus joli de l’histoire du modèle. Les designers de Toyota vont d’ailleurs implanter ce nouveau faciès à plusieurs autres modèles prochainement.

Toyota Prius 2023, intérieur

Et à l’intérieur alors?
Ici aussi, la refonte fait du bien à la voiture. La planche de bord reprend la formule du Toyota bZ4X avec ce petit écran d’information installé plus loin derrière le volant. Au centre, l’écran tactile central atteint la largeur de 8 po dans la livrée XLE AWD et 12,3 po dans la Limited AWD.

D’ailleurs, toutes les commandes sont regroupées autour de ce fameux écran. Les commandes de la climatisation et des sièges chauffants en format levier sont faciles à utiliser. Quant à la console centrale, elle fait place au petit levier de vitesses – toujours aussi compliqué à utiliser – et à quelques commandes additionnelles comme le mode de conduite ou le frein à main électronique. Il y a aussi deux porte-gobelets et une cavité où un appareil intelligent peut se recharger pendant la conduite grâce à des pinces qui le retiennent en place.

Là où le bât blesse, c’est au chapitre de l’habitabilité. C’était prévisible de l’extérieur : la nouvelle Prius doit composer avec le toit plus bas. Si à la première rangée, il ne manque pas d’espace, c’est un peu plus serré derrière où les adultes plus grands vont trouver le temps long si la balade s’éternise. L’espace réservé à la tête des occupants est en effet limité.

La même critique s’applique aussi volume du coffre. Il y a un prix à payer pour rouler à bord d’une voiture aussi affûtée. La visibilité arrière est elle aussi très mince. Sachez toutefois que la livrée Limited AWD vient avec un miroir électronique.

Toyota Prius 2023, calandre, phare

Deux versions : XLE AWD et Limited AWD
La Toyota Prius XLE AWD risque d’être la version la plus populaire, ne serait-ce que par son prix inférieur à celui de la Limited AWD. Avec les mêmes jantes de 19 po que la Limited, la Prius XLE AWD a tout de même droit à l’écran central tactile de 8 po, des sièges chauffants à la première rangée avec huit ajustements possibles, une sellerie en Softex et même un volant chauffant. La livrée XLE reçoit aussi six ports USB-C, un frein de stationnement électronique, un volant en Softex, des essuie-glaces activés par la pluie, une clé intelligente, la recharge sans fil et le moniteur d’angles morts.

À bord de la Prius Limited AWD, il y a tout d’abord ce large écran de 12,3 po, ainsi qu’une chaîne audio JBL à huit haut-parleurs, un toit en verre fixe, des sièges avant chauffants et ventilés, un hayon assisté, une clé numérique, un moniteur à vue panoramique, un rétroviseur à affichage numérique (ce qui aide grandement à cause de cette visibilité arrière réduite), des sièges chauffants à l’arrière, un système de stationnement avancé, et bien plus encore.

Au volant d’une Prius plaisante à conduire
Sous le capot, la nouvelle Prius fait dorénavant confiance à un nouveau moteur thermique 4-cylindres de 2,0 litres de cylindrée d’une puissance nette de 150 chevaux. Jumelé à un moteur-générateur d’une puissance de 111 chevaux et un deuxième moteur électrique logé sur l’essieu arrière, le 4-cylindres « donne vraiment des ailes » à l’hybride de Toyota. On le ressent dès la première accélération, et ce, même si la boîte de vitesses à variation continue (CVT) fait crier l’engin.

Notez également que la nouvelle mouture est munie d’un rouage intégral à temps plein, contrairement au système sortant qui se déconnectait au-delà des 70 km/h. Voilà une excellente nouvelle pour les conducteurs frileux à l’idée de sortir dehors en hiver.

Toyota Prius 2023, trois quarts avant

Avec les jantes plus imposantes et une suspension allégée et complètement révisée, la nouvelle hybride se montre plus agile en conduite urbaine et même sur un tracé plus sinueux. L’injection d’adrénaline – merci au groupe motopropulseur de 196 chevaux (puissance totale) – fait du bien à la vivacité de la Prius, que ce soit pendant les reprises sur l’autoroute ou en ville.

Ce premier contact nous a permis de constater – confirmer, surtout - que le rouage intégral a des répercussions sur la consommation de carburant. En effet, la nouvelle livrée est estimée à une moyenne globale de 4,8 litres / 100 km, soit le même résultat que l’ancienne version à quatre roues motrices.

Le mot de la fin
Le prix de départ de la nouvelle Prius est de 36 490 $ ; la livrée XLE AWD, il faut le noter, est tout de même plus de 6 000 $ plus cher que l’ancienne livrée à rouage intégral. La livrée Limited AWD, quant à elle, est plus riche en matière d’équipement, mais à 42 990 $, la Prius vient coiffer le cap des 50 000 $ avec les frais et les taxes en vigueur. Rappelons que les modèles hybrides n’ont plus droit à des rabais gouvernementaux.

Il faut surtout retenir de ce premier contact que la nouvelle Prius 2023 est une bien meilleure voiture sur le plan dynamique. Oui, la nouvelle formule lui enlève ce côté « passe-partout », mais comme le mentionne Toyota, la gamme locale regorge désormais de plusieurs modèles hybrides plus grands ou même plus abordables.

Toyota Prius 2023, profil

On aime

Le design plus affirmé
La planche de bord épurée
La dynamique de conduite… pour une Prius!

On aime moins

La visibilité arrière
L’espace limité à la deuxième rangée et dans le coffre
Les plaintes du moteur 4-cylindres lors des fortes accélérations (CVT)

La concurrence principale

Honda Accord Hybride
Hyundai Elantra Hybride
Hyundai Sonata Hybride
Kia Niro Hybride
Toyota Corolla Hybride / Corolla Cross Hybride
Toyota Camry Hybride

Quelques unes de vos questions concernant la nouvelle Toyota Prius 2023 :

Est-ce que le rouage intégral est encore à temps partiel, c’est-à-dire qu’il n’est plus en fonction au-delà des 70 km/h?
Non, cette fois, la Prius a droit à un rouage intégral en permanence.

Quelle est la moyenne de consommation de la Prius 2023 ?
4,8 litres / 100 km, soit la même que l’ancienne livrée à rouage intégral

Y aura-t-il une nouvelle version Prius Prime également?
Toyota prévoit ajouter la version hybride rechargeable plus tard au courant de 2023.

Toyota Prius 2023, écusson

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00 AM
En direct
75