Aller au contenu
Éclosion et cellule de crise nationale à Longueuil

Un super-champignon mortel à l'Hôpital Pierre-Boucher

Un super-champignon mortel à l'Hôpital Pierre-Boucher
La transmission du super-champignon entre les patients s'est produite dans une unité de chirurgie de l'Hôpital Pierre-Boucher.
Photo : Shannon Fagan/Getty Images
0:00
6:30

L'Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil fait l'objet d'une enquête et une cellule de crise nationale a été mise sur pied après l'éclosion dans ses murs, d'un super-champignon mortel.

Radio-Canada indique qu'il s'agit d'une première au Québec, ce champignon résiste aux traitements et inquiète toute la planète.

Un premier cas positif a été confirmé le 15 septembre et un second, lundi. Ces patients ne revenaient pas de voyage à l'étranger.

Mardi, une déclaration d'éclosion a été émise.

Favorisé par la crise climatique, le champignon cible les patients dont le système immunitaire est plus fragile, ceux qui subissent une chirurgie ou qui reçoivent un traitement par intraveineuse.

De 30 à 60% des personnes atteintes risquent la mort.

« Il y a beaucoup de pays au monde qui ont des éclosions de '' Candida auris ''. Au Québec, c'est plus rare. On a eu quelques cas dans le passé qui ont été acquis de voyage. C'est pour ça qu'on a mis des mesures en place lorsqu'on a trouvé un premier cas suspecté. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Actualités de la Coupe du monde | Les dires de John Herdman | Le CH à Chicago
La Revue du terroir avec MC Gilles
Commission Normandeau-Ferrandez : réduction des services à la STM
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75