Aller au contenu
Pénurie de main-d’œuvre

«Des gens préfèrent recevoir la PCRE au lieu de rejoindre le marché du travail»

«Des gens préfèrent recevoir la PCRE au lieu de rejoindre le marché du travail»
/ Getty Images/ Superb Images
0:00
8:58

Le Conseil du patronat du Québec réclame que le gouvernement Trudeau mette fin à la Prestation canadienne de relance économique (PCRE).  

Selon Karl Blackburn, président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec, la PCRE qui a été prolongée jusqu'en octobre nuit à l’embauche, alors que les entrepreneurs québécois sont aux prises avec une grave pénurie de main-d'œuvre. 

«La nécessité d’avoir ce revenu sécurisant qui était nécessaire en début de pandémie, dans le contexte actuel, il n’est plus nécessaire. En mai 2021, il y avait 671 000 postes de disponibles, dont 188 000 au Québec. Et il y avait 1 122 000 citoyens canadiens qui recevaient la PCRE. En juillet, ce sont 845 000 Canadiens qui reçoivent encore la PCRE. Quand on sait que la pénurie de main-d’œuvre affecte toutes les régions et tous les secteurs, on ne voit pas la nécessité de garder la PCRE en action»

«Malheureusement, il y a des gens qui préfèrent recevoir cette aide gouvernementale de 300$ par semaine au lieu de rejoindre les rangs du marché du travail. On le voit bien, il y a des restaurants qui ne sont pas capables d’ouvrir tous les jours de la semaine. Il y a des commerces de détail dont le personnel fait des heures supplémentaires»

Prolongation électoraliste?

«Pensez-vous que la décision de prolonger la PCRE jusqu'en octobre, après l'élection fédérale, c'est à cause de l'élection?»

«Poser la question, c'est y répondre!. Je croirais que oui»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Une dame de Rimouski se ramasse avec un «dindon volant» dans son salon!
L’UE s’accorde sur un embargo massif du pétrole russe, un impact sur la guerre?
Vers un contrat de trois ans pour Martin St-Louis?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00