Aller au contenu

Pesticides et Parkinson: Paul Arcand convaincu que ce fut la cause de la maladie de son père agronome

Pesticides et Parkinson: Paul Arcand convaincu que ce fut la cause de la maladie de son père agronome

La Fondation David Suzuki souhaite que Québec restreigne ou bannisse l'usage de pesticides.

Le Devoir rapporte que selon la Fondation, il y aurait un lien de causalité entre certains pesticides et la maladie de Parkinson.

Ce que l'animateur Paul Arcand soutient à grand renfort d'un exemple bien personnel.

«Ça fait longtemps, longtemps, longtemps que je suis convaincu de ça pour avoir parlé avec des médecins qui ont fait des recherches. Mon père a développé le Parkinson, est mort des suites du Parkinson. Mon père était agronome. Il passait sa vie à se promener sur les fermes, dans les territoires agricoles. Je parlais également avec un de ses amis qui a déménagé dans un secteur des vergers où il y avait beaucoup de pesticides qui étaient utilisés et qui a développé la maladie de Parkinson...»

0:00
10:47

Aussi au menu de la revue de presse du 5 septembre:

  • Transport scolaire: Patience automobilistes! Il en va de la sécurité de «vos» enfants
  • L'affaire Guy Ouellette: «Imaginez si les policiers sont capables de se faire ça entre eux autres, imaginez ce qu’ils peuvent faire avec les citoyens?
  • 3e lien à Québec: un poisson menacé va-t-il foutre le projet en l’air? 
  • Certificat de décès au Québec: les proches doivent être patients pour l’obtenir 

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Pas de services en français dans des hôpitaux | Le gouvernement doit-il sévir?
Une crise de la retraite pendrait au bout du nez des Québécois?
Commission Normandeau-Ferrandez : la Commission Rouleau
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 6:30 PM
En direct
75