Aller au contenu

Trop de diagnostics d’autisme?

Trop de diagnostics d’autisme?
Getty Images/654821766
0:00
8:38

Une étude réalisée par le psychiatre montréalais Laurent Mottron indique qu’à l’échelle planétaire, on tend à donner un diagnostic d’autisme à des enfants qui ont de moins en moins de différences avec des enfants non autistes.  

Parmi l’une des conséquences de ce constat est l’impression que cette maladie est devenue épidémique.

En entrevue avec Bernard Drainville, le psychiatre de l'Hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies et du CIUSSS du Nord de l’Île de Montréal a dit que cette hausse de diagnostic est due notamment au fait que le diagnostic d’autisme est lié à l’octroi de services.

«Actuellement, dans les classes de TSA – troubles du spectre de l’autisme – vous avez probablement un enfant sur deux qui ne justifie pas ce diagnostic, qui n’est pas autisme» 

«On a un problème de santé publique où il faut passer par un diagnostic d’autisme pour avoir un certain ratio de services. Si vous avez une maladie qui n’a pas de nom, c’est extrêmement difficile d’avoir des services»

0:00
8:06

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

CNN recommande fortement aux touristes de venir à Montréal
Vers un contrat de trois ans pour Martin St-Louis?
La pêche est de plus en plus populaire au Québec
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75