Aller au contenu
Non à GNL Québec, mais pas la fin du pétrole dit Charette
L'essentiel de Louis Lacroix
Publié le 22 juillet 2021

Non à GNL Québec, mais pas la fin du pétrole dit Charette

Résumé de l’épisode

C’est jeudi et Louis Lacroix s’entretient avec Benoit Charette, ministre de l'Environnement alors que le gouvernement a confirmé mercredi qu’il n’autorisait pas le projet de liquéfaction de gaz naturel Énergie Saguenay, initié par GNL Québec. Le projet, évalué à environ 14 millions de dollars, devait permettre le transport de gaz naturel de l’Alberta vers le Québec et ensuite vers les marchés internationaux.

On parle à Martin McGuire, descripteur du hockey des Canadiens au réseau Cogeco pour revenir sur le repêchage d'expansion et les choix du Kraken de Seattle. Price reste à la maison !


Fermeture de la frontière américaine prolongée jusqu’au 21 août. Selon Valérie Beaudoin, chercheure associée à la Chaire Raoul-Dandurand et chroniqueuse au réseau Cogeco, une tension politique avec le Mexique expliquerait la situation. 


On parle du dossier glyphosate avec le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Cjristian L. Jacob, inquiet d’une récente décision de Santé Canada d’augmenter les limites maximales de résidus de ce pesticide dans certains produits alimentaires. 


Combien y a-t-il de travailleurs inactifs au Québec en ce moment ? Est-ce vrai que les jeunes ne veulent pas travailler ? Est-ce que la pénurie de main-d'œuvre actuelle serait finalement un phénomène démographique ? Diane-Gabrielle Tremblay, professeure de gestion des ressources humaines à l'École des sciences de l'administration de l'Université TÉLUQ, répond à ces questions. 

Derniers épisodes

  • Un déficit attribué en partie aux négociations avec le secteur public
  • Déplacements obligatoires en santé : «Ce n'est pas une condition de travail acceptable» - Julie Bouchard
  • Course à la chefferie du PLQ: « Ce n’est pas fait dans ma tête, mais je n’ai jamais manqué de confiance en moi  » -Denis Coderre
  • Priorités du SPVM en 2024: «On s’attend à une année assez complexe au niveau du crime organisé» -Fady Dagher

Autres balados

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00