Aller au contenu
Engagements militaires du Canada dans l'OTAN

«Justin Trudeau n'a pas une grande passion pour les questions de défense»

«Justin Trudeau n'a pas une grande passion pour les questions de défense»
Le Walter E. Washington Convention Center a été drapé d'affiche avant le sommet de l'OTAN, lundi. / AP Photo/Jacquelyn Martin

Le sommet de l’OTAN commence ce mardi dans la capitale américaine, pour trois jours. Le premier ministre Justin Trudeau est présent pour réaffirmer l’engagement du Canada envers l’alliance. Les discussions porteront notamment sur le soutien à l'Ukraine et les défis liés aux dépenses militaires, alors que les inquiétudes grandissent quant à la stabilité politique aux États-Unis.

En fait, les dirigeants de l'OTAN exigent que les pays membres dépensent au moins 2% de leur PIB. 


Écoutez Ferry de Kerckhove, ancien diplomate et professeur à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa, qui analyse cette rencontre impliquant les représentants de 32 membres de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord.


«En 2018, il y avait trois ou quatre membres qui respectaient le 2%. Maintenant, il y a une grande majorité qui le fait, sauf évidemment le Canada, toujours à la traîne parce qu'on se croit un pays pauvre. Je crois que Monsieur Trudeau n'a pas une grande passion pour les questions de défense [...] Le 2 % c'est beau, mais ce n'est que le début d'une réflexion profonde qui ne se fait pas au Canada [...] Chose certaine, l'OTAN n'est pas morte.»

Le Canada investit environ 1,4% de son PIB en dépenses militaires.

À titre comparatif, l'Espagne est à 1,3%, la Belgique investit 1,1 %, l'Italie est à 1,5% et l'Allemagne dépense 1,6 %. Le Canada n'est donc pas seul dans les membres de l'OTAN à ne pas investir le fameux 2 % de son PIB.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Une application pour suivre en direct les Jeux de Paris
Futures pilotes en aviation: «Elles ont besoin de modèles»
Farnham: une firme de sécurité pour lutter contre la criminalité

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00