Aller au contenu
Chronique de Christine St-Pierre

Lina Yunes démissionne pour appuyer Fred Beauchemin: «C'est tout à fait normal»

Lina Yunes démissionne pour appuyer Fred Beauchemin: «C'est tout à fait normal»
Christine St-Pierre / Cogeco Média

La chroniqueuse politique Christine St-Pierre traite notamment de la présidente de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec, Lina Yunes, qui abandonne son poste pour appuyer Frédéric Beauchemin. 

En fait, elle a démissionné aussi pour l'inciter à se lancer dans la course à la chefferie et succéder à Dominique Anglade.

«C'est tout à fait normal. Il y aurait un gros malaise de voir la présidente de la Commission jeunesse appuyer un candidat. Il y a aussi deux autres membres de l'exécutif qui ont quitté leur poste. Lina Yunes appuie Fred Beauchemin parce qu'il connaît bien l'économie. Il a longtemps été à la Banque Scotia.»

Autres sujets abordés

  • Élections législatives en France: Roland Lescure a été réélu à titre de député de l'Amérique du Nord. «C'est une bonne nouvelle pour le Québec», affirme Christine St-Pierre.
  • L’ancien ministre Marc Garneau est très critique à l'égard de Justin Trudeau à propos de sa gestion des affaires étrangères. 
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Christine St-Pierre

«Ça garantit aussi des emplois dans la région de Mirabel»
«C'est cruel, parce que Chrystia Freeland, c'était la star du gouvernement»
Violence envers les élus québécois: «On ne peut pas oublier ça»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 12:00