Aller au contenu
Événements de nature sexuelle

Robert Miller: «Il est fort possible que d'autres arrestations surviennent»

Robert Miller: «Il est fort possible que d'autres arrestations surviennent»
Paul Arcand / Cogeco Média

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé jeudi à l’arrestation du milliardaire Robert Miller en lien avec des événements de nature sexuelle qui se seraient déroulés entre 1994 et 2016, impliquant 10 victimes, dont plusieurs mineures. Âgé de 80 ans, M. Miller a été libéré sous promesse de comparaître le 3 juillet.


Écoutez l'inspectrice du Service des enquêtes spécialisées au SPVM, Karine Paquette, brosser le portrait de la situation, vendredi, au micro de Paul Arcand. 


«Sachez que l'ensemble des informations recueillies ont été analysées avec énormément de sérieux pour l'ensemble des personnes rencontrées. Aujourd'hui, on peut vous annoncer qu'il y a eu dix victimes pour lesquelles on peut porter des accusations, dont 21 chefs d'accusation. L'enquête se poursuit, et il est fort possible que d'autres arrestations surviennent dans les prochaines semaines, dans le cadre de cette enquête.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Banque Nationale et CWB: «Le Bureau de la concurrence doit regarder ça»
Réseaux sociaux: un créateur de contenu dénonce les employeurs frileux
Le chantier n'est «pas à l'abri de nouvelles surprises»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00