Aller au contenu
Situation humanitaire catastrophique

«Une possible pénurie d'eau à l'échelle de la bande de Gaza»

«Une possible pénurie d'eau à l'échelle de la bande de Gaza»
La chronique internationale de Jean-François Lépine / Cogeco Média

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a qualifié d'«accident tragique» le bombardement israélien d'un camp de réfugiés près de Rafah, à Gaza, qui a entraîné la mort de près de 50 personnes.


Écoutez la chronique internationale de Jean-François Lépine qui fait le point sur la situation dans la bande de Gaza, au micro de Paul Arcand.


Malgré les pressions internationales et les avertissements des présidents Emmanuel Macron et Joe Biden, les combats continuent.

«Le président Macron, à la suite de l'attaque, a dit: "Ça suffit." Donc, c'est un ton extrêmement différent. Biden, on le sait, avertit sans arrêt Israël, mais on a l'impression que ça ne donne strictement rien. Aujourd'hui, au moment où on se parle, l'Irlande, l'Espagne et la Norvège reconnaissent officiellement l'État palestinien. C'est une autre série de mesures où on dit à Israël: "On va aller dans l'autre sens."»

Baisse drastique de l’aide humanitaire

Une grande enquête du New York Times révèle l'ampleur de la réalité dans la bande de Gaza depuis mai.

«L'ONU crie et dit que c'est catastrophique. Il y a même des organisations humanitaires qui s'en vont et qui quittent parce qu'ils ne sont pas capables de nourrir leurs employés. On parle d'une possibilité de pénurie d'eau à l'échelle, là encore une fois, de deux millions de Palestiniens. Qu'est-ce que tout ça va donner? La situation est dans un état critique.»

Autre sujet:

  • Une importante opération militaire de la Chine autour de Taïwan 
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00