Aller au contenu
Santé mentale

Accumulation compulsive: «Les causes sont encore inconnues»

Accumulation compulsive: «Les causes sont encore inconnues»
Un désordre dans une maison / trekandshoot / Gettyimages

Ça fait très longtemps qu’on sait que le trouble d'accumulation compulsive (TAC) existe, mais on ne le reconnaît que depuis 2013, alors qu’il a été inscrit de façon distincte dans le Manuel diagnostic des maladies mentales.

Le TAC se traduit par des difficultés à se départir de divers objets. Cela mène à l’encombrement du logement, qui devient non-fonctionnel, dangereux et parfois même insalubre. 

D'ailleurs, le Comité d’action pour le trouble d’accumulation compulsive (CATAC) lance ce jeudi le premier guide de référence québécois: Surmonter le trouble d’accumulation compulsive. S’aider soi-même, Soutenir, Intervenir, Garder l’espoir, qui s’adresse aux personnes vivant avec le TAC et à leurs proches sur le trouble d'accumulation compulsive. 


Écoutez Natalia Koszegi, psychologue et coordonnatrice clinique du centre d’étude clinique sur le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) à l’Institut de santé mentale de Montréal suivie de Thérèse Bélisle qui souffre de ce trouble. 

«Dans mon bureau, il y a des histoires que j'entends, des gens qui ont vécu des traumas, des vies et des situations difficiles. C'est intéressant de voir le lien qu'ils font avec les objets. Les objets ont occupé un rôle pour eux et s'est développé une espèce d'attachement, un besoin de conserver les objets pour la sécurité, pour se sentir bien. Maintenant, les études nous disent qu'il y a probablement un lien familial aussi parce qu'on sait qu'à peu près 85 % des accumulateurs ont un parent du premier degré qui accumule. Alors on sait que c'est quelque chose qui est très présent dans la famille.»

«Pour moi, c'était un désordre qui servait mon besoin de gérer mon espace, puis mes choses. Et puis après ça, c'est juste allé en augmentant. J'ai arrêté de compter après 28 déménagements.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

0:00
3:42
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30