Aller au contenu

Un peu d'espoir en Haïti: «Le pays est dans un état catastrophique»

Un peu d'espoir en Haïti: «Le pays est dans un état catastrophique»
Jean-François Lépine / Cogeco Média

Un conseil présidentiel de transition a été assermenté en Haïti à la suite de la démission du premier ministre Ariel Henry.

Il s'agit d'une première avancée politique depuis longtemps.

«C'est un conseil qui est composé surtout de représentants des partis politiques du pays qui se sont succédé à la tête d'Haïti depuis des années et qui va devoir faire des compromis au sein de ces partis-là pour éventuellement désigner un gouvernement de transition qui, lui, aura pour mandat d'organiser des élections. Toute cette volonté-là, ça donne un peu d'espoir aux Haïtiens. Mais encore une fois, ça va durer extrêmement longtemps et on ne sait pas si les partis qui se font la guerre depuis des années vont réussir à s'entendre...»

Entretemps, la situation demeure infernale.

«Les Haïtiens essaient de se rattacher à ça parce que le pays est dans un état catastrophique [...] Mais tout ça, ça va prendre du temps et c'est un défi énorme. Mais d'ici là, tout le monde en Haïti voit la situation. Le chaos installé par les milices ne va qu'augmenter. Je rappelle les milices contrôlent 80 % du territoire de Port-au-Prince, la capitale, où se concentre près de la moitié du pays. Les milices règnent par la terreur, la violence, le pillage systématique, les viols collectifs.»

Autres sujets traités:

  • Quels effets aura le projet d’aide de 95 milliards $ pour l’Ukraine, Israël et Taïwan signé par le président Biden cette semaine?
  • Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken en discussion avec la Chine pour améliorer les relations entre les deux pays
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

La passion de la musique latine au 3e festival Fuego Fuego
«Je voulais faire voyager le public dans une ère d'invention et d'optimisme»
Demandeurs d'asile au Québec: «La ministre de l'Immigration tape du pied!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00