Aller au contenu
La FIQ et Québec de retour à la table

Les concessions sur la mobilité du personnel à l'origine du rejet de l'entente

Les concessions sur la mobilité du personnel à l'origine du rejet de l'entente
Julie Bouchard, présidente de la FIQ / La Presse Canadienne

Les membres de la Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) ont rejeté l'entente de principe avec le gouvernement à 61%.

Écoutez Julie Bouchard, présidente de la FIQ, expliquer que le rejet est dû à plusieurs facteurs, dont des concessions jugées trop importantes sur la mobilité du personnel.

«Vous savez en négociation comment ça fonctionne. On prend une chance, à un moment donné. Le gouvernement nous dit: "Écoutez, s'il n'y a aucune ouverture sur tout ce qui est flexibilité, souplesse, mobilité, il n'y en aura pas d'entente. Donc là, on prend un "guess". On dit: "OK, avec ce qu'on a réussi à aller chercher comme gains en parallèle, on pensait que ça allait combler cette concession-là, crève-cœur, qu'on a dû faire. On a dû se piler dessus pour faire cette concession-là. Et là, les membres nous disent que ce n'est pas suffisant. Et qu'on ne veut pas que vous ouvrez là-dessus...»

La syndicaliste explique que les membres veulent retourner à la table de négociation, soutenus par 60 000 professionnels en soins. Les discussions avec le gouvernement ont repris de manière cordiale, mais aucun moyen de pression n'est envisagé pour l'instant, bien que la possibilité d'une grève n'est pas écartée.

«Nos membres ont trouvé que les concessions étaient trop grandes pour ce qu'elles étaient prêtes à accepter (...) Elles veulent qu'on retourne à la table et c'est ce qu'on va faire.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Téléphone cellulaire au lit: un geste fait par de nombreux Canadiens
Procès de Trump: la poursuite et la défense ont joué leur dernière carte
Marwah Rizqy parle de son amour pour la série «Le bureau des légendes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00